IMPLICATION DES ÉGLISES DANS UN GHANA AU DELÀ DES AIDES

Le vice-président de la République, le Dr Mahamudu Bawumia, a félicité les églises et autres organisations religieuses pour leur contribution à l’actualisation de la vision du président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo d’un ‘‘Ghana Beyond Aid’’ (vision du président ghanéen visant à faire fonctionner le Ghana sans aucune aide externe, d’où le refus du renouvellement de l’aide du FMI au profit de son pays dernièrement.)

Citant l’Eglise de la Pentecôte comme un exemple d’églises indigènes qui, grâce à leurs propres ressources, ont fourni un large éventail d’infrastructures utilisées par d’innombrables Ghanéens, Dr Bawumia a souligné que la vision du Président était certainement réalisable, et a exhorté les organisations confessionnelles) pour compléter les efforts du gouvernement visant à répondre aux besoins sociaux et autres des Ghanéens.

Le vice-président Mahamudu Bawumia a appelé à la 43e réunion du Conseil général de l’Église de la Pentecôte au Centre des congrès de la Pentecôte, Gomoa Fetteh, le mercredi 2 mai 2018. La réunion, sous le thème «Reste en Christ et son message fondamental», est la dernière réunion de ce genre pour l’apôtre professeur Opoku Onyinah, qui a dirigé l’église de Pentecôte pendant les 10 dernières années.

S’adressant à la congrégation, composée de représentants de toutes les branches de l’Église dans 99 pays, le vice-président Bawumia a déclaré:

« Comme vous le savez peut-être, le gouvernement est déterminé à construire un Ghana au-delà de l’aide. Un Ghana qui utilise ses propres ressources et emploie une gestion appropriée comme moyen d’ingénierie de la croissance sociale et économique.

« Malgré les mesures pragmatiques que le gouvernement a déployées pour assurer la réalisation de cette vision, nous sommes également encouragés par l’exemple donné par l’Eglise de Pentecôte. En tant qu’église indigène, sans aucun soutien étranger ou extérieur, vous avez à travers la gestion prudente des ressources des branches solidement établies de l’église dans quatre-vingt-dix-neuf (99) pays.  »

Il a continué,

«Outre les investissements phénoménaux réalisés dans les secteurs de l’éducation et de la santé de notre économie, l’Église, grâce à ses propres ressources, a réussi à mettre en place le Centre des congrès de classe mondiale de la Pentecôte où se tient actuellement cette réunion. L’Église de la Pentecôte, par conséquent, fournit l’exemple nécessaire qu’avec le bon type de leadership et la gestion prudente des ressources, la vision de Ghana Beyond Aid est non seulement réalisable mais réaliste.  »

Faisant allusion à la nécessité de mobiliser des revenus nationaux pour parvenir à un développement national soutenu, le vice-président Bawumia a encouragé les Ghanéens, y compris les églises, à remplir leurs obligations fiscales afin d’obtenir les revenus nécessaires au développement de la nation.

 

«Avec vos chiffres (2,5 millions de membres en décembre 2017 au Ghana), l’Église de Pentecôte est mieux placée pour utiliser sa plateforme influente dans les différentes communautés pour éduquer les membres sur la nécessité de remplir leurs obligations fiscales.

 

« Vous avez fait un travail magnifique à travers les dîmes et les dons. Le gouvernement peut apprendre de vous. Pour construire un Ghana au-delà de l’aide, nous devons intensifier la collecte des impôts afin de mobiliser suffisamment de ressources pour payer les soins de santé, l’eau, les routes, construire des écoles, des hôpitaux et prendre soin de ceux qui ne peuvent subvenir à leurs besoins. Eux-mêmes en raison de la maladie, de la vieillesse ou de la perte d’un conjoint.  »

 

Le vice-président Bawumia a félicité l’apôtre professeur Opoku Onyinah pour ses services méritoires rendus à l’Église et à la nation au cours des 42 dernières années et il prend sa retraite en août de cette année. Parmi les autres services rendus à l’État, l’apôtre Opoku Onyinah est membre du Conseil national de la paix depuis 2011.

« Au nom du Président, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et en mon nom propre, je tiens à féliciter l’Apôtre Professeur Opoku Onyinah d’avoir servi son Créateur et sa nation de façon méritoire pendant 42 ans.

« Apôtre président, c’est ma prière que celui qui vous a appelé et qui vous a soutenu jusqu’à ce jour, continuera, même à votre retraite, à vous accorder une grâce suffisante pour servir l’humanité dans d’autres capacités. »

Le vice-président a ensuite commandé un complexe de poste de police pour abriter la police du district de Millennium City.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook