• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] AFFAIRE MICHAEL BROWN : CHRISTIANE TAUBIRA EXPRIME SON INDIGNATION SUR TWITTER

[POLITIQUE] AFFAIRE MICHAEL BROWN : CHRISTIANE TAUBIRA EXPRIME SON INDIGNATION SUR TWITTER

La sortie a de quoi étonner pour une ministre de la Justice. Alors qu’elle s’astreint à une cure de silence sur les affaires franco-françaises, Christiane Taubira a réagi de manière virulente aux événements en cours aux Etats-Unis.

Dans une série de tweets publiés au petit matin le mardi 25 novembre, la garde des Sceaux s’est émue de l’affaire Michael Brown, du nom de ce jeune afro-américain tué par un policier à Ferguson. Ces messages ont été écrits juste après que la justice américaine a décidé que l’auteur des coups de feu ne sera pas poursuivi.

‪#‎MickaelBrown‬, Profilage racial, exclusion sociale, ségrégation territoriale, relégation culturelle…des armes, la peur…Fatal cocktail !
ChT

— Christiane Taubira (@ChTaubira) 25 Novembre 2014

#MickaelBrown, who does believe that race still exists? ever existed? Who will replace you in the sky of our promising sprouts? None!
ChT

— Christiane Taubira (@ChTaubira) 25 Novembre 2014

How old was ‪#‎Mickael‬ Brown ? 18. ‪#‎TrayvonMartin‬ ? 17. ‪#‎TamirRice‬? 12. How old next? 12 month? ‘Kill them before they grow’ Bob Marley
ChT

— Christiane Taubira (@ChTaubira) 25 Novembre 2014

‪#‎MickaelBrwonn‬, qui peut penser que la race existe encore? a jamais existé? Qui te remplacera dans le ciel de nos pousses prometteuses? Personne!
Quel âge avait #Mickael Brown? 18. #TrayvonMartin? 17. #TamirRice? 12. Quel âge aura le prochain? 12 mois? « Tuez les avant qu’ils ne grandissent » Bob Marley

Cette dernière phrase est un extrait de la chanson « I shot the sheriff » de la star jamaïcaine du reggae. Mais elle peut surtout être interprétée comme la dénonciation d’une bavure policière à caractère raciste, alors même que la justice américaine a disculpé le policier. Un parti pris qui peut choquer de la part d’une ministre, quand bien même elle n’est pas américaine.

C’est sans doute pourquoi Christiane Taubira a ensuite tenu à nuancer ses propos. Sur France Info, la ministre de la Justice a répété sa colère face à la multiplication des décès de jeunes afro-américains mais elle s’est refusé à porter « un jugement de valeur sur les institutions des Etats-Unis ».

 

« Le dérapage de monsieur Hollande »

Trop tard pour éviter les réactions hostiles de la part de l’opposition. Le premier à pointer du doigt Christiane Taubira est le député-maire UMP de Nice Christian Estrosi. Sur iTélé, il a estimé que « le dérapage de Madame Taubira, c’est comme si c’était le dérapage de monsieur Hollande. « J’ai honte pour mon pays d’avoir un garde des Sceaux comme Madame Taubira », a ajouté l’ancien ministre sarkozyste.

Il a même sous-entendu que la politique menée par l’actuel gouvernement pouvait être à l’origine d’une montée du racisme en France.

 

Source : http://www.huffingtonpost.fr/…/christiane-taubira-ferguson-…

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video