DES HOMMES VICTIMES DE VIOLS EN RDC

Si quand on évoque le drame que constitue la RDC, l’on est forcé de dire qu’aujourd’hui encore, des milliers de femmes sont régulièrement violées, il faut reconnaître que le viol des hommes est généralement omis des analyses et pourtant il existe bien et cause lui aussi de graves dégâts.

En RDC, le viol est une véritable arme de guerre. Pour ce qui est du viol des hommes, il est encore plus redoutable et destructeur en ce que, règne autour de cette ignominie un silence insoutenable. Stephen Kigoma qui en a été avant de s’enfuir pour l’Ouganda a bien consenti à briser le silence et s’est,m à cet effet confié à BBC. L’homme qui a subit le supplice d’être violé par des soldats raconte « Si j’avais parlé de cela en ce temps-là. Je serai resté seul, sans entourage … Même ceux qui me soignaient ne m’aurait pas serré la main ».

« Ils ont tué mon père. Trois hommes m’ont violé puis m’ont dit : tu es un homme comment pourras-tu dire que tu as été violé ? « , affirme Stephen. Là réside toute la difficulté, le sentiment de honte après avoir été victime d’un tel acte est si grand. Bien qu’ayant été pris en charge en Ouganda, l’homme ne cache pas que le plus dur était sans aucun doute de dire sa peine, expliquer son problème au médecin chargé des victimes d’agression sexuelles.

Il faut dire que de nombreux hommes sont victimes de cette barbarie atroce, malheureusement, en raison de ce sentiment de honte préfèrent garder silence.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook