[HOMMAGE] TEDDY RINER FÊTE SES 24 ANS !

Teddy Pierre-Marie Riner (né le 7 avril 1989 aux Abymes en Guadeloupe) est un judoka français évoluant dans la catégorie des plus de 100 kg (poids lourds), sacré champion olympique le 3 août 2012 à Londres.

Droitier et très grand par rapport à la moyenne des judoka de sa catégorie (2,03 m et 138 kg), il détient dès ses 22 ans cinq titres de champion du monde, remportés consécutivement en « lourds » à Rio de Janeiro en 2007, à Rotterdam en 2009, à Tokyo en 2010 et à Paris en 20111, ainsi qu’en « toutes catégories » à Levallois-Perret en 2008.

Recordman du nombre de titres planétaires chez les hommes (5 titres), il n’a subi durant sa carrière que deux défaites en championnat international élite : au 3e tour de la compétition poids lourds des Jeux olympiques de 2008 face à Abdullo Tangriev avant d’obtenir la médaille de bronze, et en finale « toutes catégories » des mondiaux 2010 face à Daiki Kamikawa. Révélé très tôt, en 2006, par des titres planétaires et continentaux juniors, il confirme dès l’année suivante en devenant le plus jeune champion d’Europe en poids lourds et le plus jeune champion du monde masculin.

Formé au Paris judo qui devient Lagardère Paris Racing, il évolue depuis septembre 2009 au Levallois Sporting Club Judo. Successeur désigné de David Douillet comme tête d’affiche du judo français, il répond favorablement à de nombreuses sollicitations médiatiques et publicitaires depuis son premier titre européen.

Aux Jeux olympiques 2012, en catégorie des poids-lourds (+100 kg), il gagne contre le Polonais Janusz Wojnarowicz par pénalités en 16e de finale. En 8e de finale, il gagne contre le Tunisien Faicel Jaballah avec un shido (pénalité) et ensuite par ippon sur Uchi mata. En quart de finale, il est opposé au Cubain Oscar Brayson et l’emporte sur immobilisation dans la dernière minute du combat. En demi finale, il est opposé au Coréen Kim Sung-Min et l’emporte par pénalités. Il remporte la finale face au russe Alexander Mikhaylin par Waza-ari à la suite de l’accumulation de trois pénalités. C’était alors le seul titre qu’il lui manquait dans son parcours.

Source : Wikipedia

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video