[HOMMAGE] ASSATA SHAKUR FÊTE SES 69 ANS

Assata Shakur est née Joanne Deborah Byron à New York le 16 juillet 1947.

Étudiante au City College of New York au milieu des années soixante, elle s’engagea pour la cause des Africains-Américains, ce qui lui valut d’être arrêtée une première fois en 1967, pour avoir verrouillé l’entrée du collège, en signe de protestation.

Diplômée en 1970, elle rejoignit le Black Panther Party et prit en charge la section de Harlem, s’occupant d’organiser les petit déjeuners dans les écoles, ce qui était l’une des formes d’action du BPP.

En 1971, Assata adhéra au mouvement Republic of New Afrika (République de la nouvelle Afrique) qui prônait la sécession de 5 États où les Afro-Américains sont numériquement majoritaires : Alabama, Géorgie, Caroline du Sud, Louisiane et Mississipi.

Le 6 avril 1971, Assata Shakur reçut une balle dans le ventre au cours d’une bagarre avec un client dans un hôtel de New York, mais c’est elle qui fut arrêtée.

On la soupçonna d’avoir participé à une attaque de banque le 23 août de la même année et d’avoir participé à une attaque d’une voiture de police à la grenade le 21 décembre suivant.

Elle fut encore soupçonnée d’avoir attaqué et blessé un policier à Brooklyn le 26 janvier 1972, d’avoir attaqué trois banques entre mars et septembre.

En 1972, on lança contre elle un avis de recherche pour avoir été le chef d’un commando de la Black Liberation Armyaffecté à la chasse aux policiers et auteur de quatre exécutions en 1971 et 1972.

À cette époque, la BLA avait mis en place une politique de représailles contre les policiers ayant abattu des Afro-Américains ou tortionnaires et Assata Shakur était considérée comme l’inspiratrice de cette opération.

On lui fit encore porter la responsabilité d’une nouvelle attaque contre des policiers à New York le 28 janvier 1973.

Assata a été arrêtée le 2 mai 1973 dans le New Jersey. Faisant l’objet de 13 inculpations, elle a été condamnée en 1977 à la prison à perpétuité.

Emprisonnée à Riker’s Island, elle fut transférée à la prison d’Alderson (Virginie occidentale) et enfin à la prison de Clinton (New Jersey).

Elle s’est évadée le 2 novembre 1979, avec la complicité de 3 membres de la BLA qui ont réussir à introduire des colts 45 et à prendre des otages.

En 1984, Assata, après 5 ans de clandestinité, a obtenu le statut de réfugié politique à Cuba où sa fille a fini par la rejoindre.

Son autobiographie a été publiée en 1985 et elle est devenue une icône de la lutte des Afro-Américains, devenant l’héroïne de nombreux films et ouvrages.

Le gouvernement américain n’ayant pas réussi à obtenir l’extradition d’Assata Shakur, le FBI, en 2005, a promis un million de dollars pour sa capture. La somme a été portée à 2 millions le 2 mai 2013, Assata Shakur ayant été mise sur la liste des 25 personnes les plus recherchées par l FBI.

Assata Shakur a toujours clamé son innocence, déclarant qu’elle avait été la cible du COINTELPRO l’opération lancée par le FBI pour liquider les activistes Afro-Américains.

Elle est la tante du chanteur hip-hop Tupac Shakur (soeur de son beau-père, Mutulu Shakur).

Source : une-autre-histoire.org 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

1 Commentaire

  1. Pingback [HOMMAGE] ASSATA SHAKUR, FEMME REDOUTÉE DU FBI, FÊTE SES 67 ANS | amon-france

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur Facebook