• Accueil
  • >
  • HOMMAGE
  • >
  • [HOMMAGE] 28 SEPTEMBRE 2003 : ALTHEA GIBSON, LA PREMIÈRE LÉGENDE AFRO-AMÉRICAINE DU TENNIS NOUS QUITTAIT

[HOMMAGE] 28 SEPTEMBRE 2003 : ALTHEA GIBSON, LA PREMIÈRE LÉGENDE AFRO-AMÉRICAINE DU TENNIS NOUS QUITTAIT

Althea GIBSON est née le 25 août 1927 en Caroline du Sud (États-Unis). Elle devint la première joueuse noire de tennis à remporter Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open. On se souvient d’elle aussi comme étant la première femme à avoir brisé la barrière de la couleur dans le tennis profess

ionnel.Issue d’un milieu social défavorisé, elle grandit à New-York (Harlem) et commence à travailler dès l’âge de 13 ans dans les services sociaux d’Harlem, portant peu d’intérêt à ses études. Elle s’entraîne dans un club sportif local en parallèle. Plusieurs sports l’intéressent mais elle finira par choisir le tennis et s’inscrira alors au Harlem Cosmopolitan Club pour perfectionner son art.

Un an après son adhésion au club, en 1943, GIBSON remporte son premier titre important, le « New-York State Championship », un tournoi réservé aux Noires. En 1944 et 1945, elle gagne les tournois nationaux réservés aux jeunes femmes noires (pour cause de ségrégation).

En 1953, elle obtient finalement un diplôme universitaire. Althea avait repris ses études suite aux conseils de deux médecins. En 1956, elle sort victorieuse du fameux Roland Garros. Puis en 1957 et 1958, elle remporte à la fois Wimbledon et l’U.S. Open.

La femme afro-américaine qui était un phénomène à son époque, devient aussi pionnière dans un autre sport, le golf. En effet, c’est la première Noire à intégrer le circuit professionnel LPGA en 1962. Entretemps, elle a tenté de percer dans le domaine musical. Enfin, dans les années 1970/80, elle exerça un métier de consultante dans le tennis aux États-Unis en plus d’être coach pour les jeunes femmes noires.

Althea GIBSON est décédée le 28 septembre 2003, à l’âge de 76 ans, des suites d’un cancer.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook