GUYANE : APRÈS LES EXCUSES, LES DISCUSSIONS REPRENNENT !

Après dix jours de conflits intensifs, et des excuses publiques présentées aux guyanais, il est temps de reprendre les discussions qui permettront de trouver une issue aux réclamations de la population. Si jeudi, l’ambiance était froide, ce vendredi, le contraste a été saisissant. C’est sous une pluie battante qu’une centaine de manifestants ont assisté pendant des heures aux échanges entre les représentants du peuple et les ministres Ericka Bareigts et Matthias Fekl. Une façon de montrer leur méfiance dans les promesses du gouvernement et leur détermination à sortir gagnant de cette situation.

Ce sont 400 pages de propositions que les guyanais ont présenté aux deux membres du gouvernement, espérant voir nombre d’entre elles adoptées. Matthias Felk, ministre de l’intérieur a toutefois assuré que ces propositions ont été transmise et qu’une « veille ministérielle » a été mise en place à Paris, pour, dit-il, « parvenir à des arbitrages ». Nouvel Obs rapporte que d’ici samedi, un retour sera fait aux Guyanais, pour savoir les solutions proposées par le gouvernement.

Les parties semblent satisfaites de la tournure des discussions, car de son coté Matthias Fekl assure « Les conditions de la confiance sont là ». Par ailleurs, Stéphane Lambert, président du patronat de Guyane se ravit de la dignité retrouvée du peuple. «On n’a rien obtenu mais on a purgé de l’émotionnel. On a retrouvé une certaine dignité, un supplément d’âme », a-t-il résumé à l’AFP. Ce n’est pourtant pas pour autant que les activités reprendront. En effet, les compagnies aériennes Air France et Air Caraïbes ont indiqué ce vendredi même, qu’elles n’assureront pas leurs vols entre Paris-Orly et Cayenne samedi et dimanche, en raison du conflit social.

Le peuple guyanais aura su rester digne au cours de ces manifestations, qui ont été les plus grandes de l’histoire du territoire.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video