• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Guinée : un professeur de mathématique crée un barrage hydroélectrique et électrifie son village

Guinée : un professeur de mathématique crée un barrage hydroélectrique et électrifie son village

Avec seulement 4 650 euros Ibrahima Tounkara, simple professeur de mathématique, a donné naissance à une véritable révolution. Consacrant ses économies, son temps et son imagination, il a construit une minie centrale hydroélectrique apportant ainsi la lumière non-stop à près de 90 foyers.

Pour électrifier son village Bolodou (en Guinée), Ibrahima Tounkara avait tout d’abord pensé au solaire. Il avait alors appris à installer des panneaux et avait même installé une petite cabine capable de recharger les portables. C’était déjà beaucoup pour ce village qui n’avait jamais été relié au moindre réseau électrique, mais, manifestement, Ibrahima voyait beaucoup plus grand.

Dans le village, personne ne croyait en son projet « ils m’ont tous pris pour un fou lorsque j’ai expliqué que je voulais construire un barrage hydroélectrique », confie-t-il. Ils étaient bien loin d’imaginer que ce rêve deviendrait réalité.

Un barrage hydroélectrique pour le plaisir des populations que le jeune inventeur doit à sa volonté de réussir, mais également à la puissance de l’énergie renouvelable et d’Internet : «En mars 2016, j’ai acheté un smartphone, pour avoir accès à Internet afin de faire des recherches sur le fonctionnement des barrages. Grâce à des schémas et des vidéos sur Internet, j’ai fabriqué une petite turbine reliée par une poulie à une dynamo qui transforme l’énergie mécanique et électricité», déclare Ibrahima.

Il ne restait plus qu’à construire un barrage capable de canaliser l’eau et de la conduire vers cette turbine tout en régulant le débit. Chose qu’il réalisa très vite en faisant appel à un maçon local.
Aujourd’hui grâce à cette invention, c’est tout un village qui a accès à la lumière et toutes les autres possibilités offertes par l’électricité. Pour les habitants, le changement est total.

Avant ce mini-barrage électrique, ils n’avaient que des lampes à piles pour s’éclairer. C’était insuffisant et bien sûr très cher. Désormais, contre l’équivalent de 19 centimes par semaine, chaque foyer a accès à une électricité qui, en plus est illimitée.

Le jeune inventeur a été déjà contacté par d’autres villages voisins. Un magnifique exemple de détermination, mais aussi une belle démonstration de ce que l’énergie renouvelable peut offrir au monde.

Sarah Kossonou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video