GOOGLE INITIE UN PROGRAMME RÉSERVÉ AUX AFRO-AMÉRICAINS !

Dans la Silicon Valley, la diversité est encore un sujet sensible. En effet, de nombreuses entreprises de technologie révèlent des rapports chaque année sur la composition de leurs équipes. Le résultat est sans appel. Les noirs représentent seulement 2% des employés du secteur. Google n’est pas une exception à ce constat, pourtant, l’entreprise tente à sa façon d’intégrer davantage, des personnes issues de la diversité dans ses effectifs.

En 2015, l’entreprise avait déjà dépensé 150 millions pour développer une politique qui devait permettre  d’accroître la diversité dans ses rangs. Par ailleurs en juin dernier, Google accueillait dans ses bureaux de New York, l’association Black Girls Code qui apprend la programmation aux filles noires. En plus d’avoir inauguré plus récemment en octobre, « Code Next », son premier laboratoire de code à Oakland, offrant des cours de code gratuits pour les Noirs et les Hispano-Américains. Autant d’actions et d’investissements qui prouvent que Google veut davantage intégrer la population afro à son effectif.

Mais le géant du numérique ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin ! Marshable révèle que l’entreprise veut désormais créer un partenariat avec l’université de Howard, la « Black Harvard », qui fait partie des HBCU (Collèges et Universités Historiquement Noirs), connues pour leur engagement pour les minorités. Aujourd’hui, l’université compte plus de 10 000 étudiants et elle s’associe avec le géant Google autour d’un objectif commun : encourager le recrutement d’étudiants afro-américains au sein de la firme de Mountain View, révèle-t-on sur le site de France24.

Ce 24 mars 2017, c’est la vice-présidente des partenariats internationaux chez Google en personne, Bonita Stewart, qui a dévoilé le lancement de « Howard West ». « Howard est mon alma mater, je suis donc ravie d’annoncer que notre recrutement qui ciblait déjà cette université s’élargit désormais pour accueillir un campus installé au Googleplex pour les étudiants noirs », peut-on lire sur le blog de Google. Ce programme permettre d’accueillir 25 à 30 étudiants, qui réaliseront un stage d’été de trois mois dans la Silicon Valley, où ils recevront également de cours d’informatiques seront donnés par des ingénieurs de Google et des professeurs de l’université.

Ce programme pas encore mis en place suscite déjà la curiosité de certains :« Il n’y a aucune université historiquement afro-américaine sur la Côte ouest. Y intégrer un groupe d’étudiants noirs en informatique pour les former est une sacrée expérience », a déclaré à CNN Alanna Walton, une étudiante en science de l’informatique à l’université.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook