GLADYS WEST, LA FEMME QUI A CONTRIBUÉ AU DÉVELOPPEMENT DU GPS

Gladys West, est une mathématicienne afro-américaine, âgée de 87 ans qui a été une figure clé au développement de la technologie du GPS. Elle a également participé à une étude astronomique novatrice qui a prouvé la régularité du mouvement de Pluton par rapport à Neptune.

En tant que mathématicienne, Gladys West faisait partie des figures de l’ombre qui ont travaillé dans le domaine informatique pour l’armée américaine dans les années 50 et 60. En 1956, elle a rejoint le centre de soutien naval de Dahlgren, en Virginie. Dans cette équipe d’ingénieurs, ils n’étaient que quatre employés afro-américains. Gladys West a commencé à recueillir des données à partir de satellites, aboutissant au développement du Global Positioning System (GPS).

Gladys West a non seulement contribué au développement de la technologie GPS au cours de ses 42 années de carrière, mais elle a également fait partie d’une étude astronomique novatrice qui a prouvé la régularité du mouvement de Pluton par rapport à Neptune.

Mais attendez, il y a plus. Au cours des années 70 et 80, Gladys West a passé son temps à utiliser une série complexe d’algorithmes permettant de prendre en compte les variations de forces gravitationnelles, de marée et autres qui affectent la forme de la Terre. Elle a programmé un ordinateur IBM 7030 «Stretch», qui a effectué des « calculs raffinés pour un modèle terrestre géodésique extrêmement précis » pour ce qui allait devenir l’orbite GPS. Elle a enregistré des positions satellite et fait des calculs mathématiques complexes qui ont permis de mettre au point un système remarquablement précis d’identification de positions géographiques.

La mathématicienne a déclaré qu’elle ne savait pas que son temps passé à enregistrer des positions satellites aurait eu un impact sur de nombreuses personnes des années plus tard. Pour elle, elle faisait juste son travail.

« Quand vous travaillez tous les jours, vous ne pensez pas: » Quel impact cela aura-t-il sur le monde? « , a-t-elle déclaré à Free Lance-Star. « Vous vous dites : » Je dois y arriver. « 

Gladys West a pris sa retraite de l’armée en 1998, mais sa quête du savoir ne s’est pas arrêtée là. Elle a ensuite obtenu son doctorat grâce à un programme d’études à distance avec Virginia Tech en 2018. En ce moment, elle rédige un mémoire.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook