• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Au Ghana, des trafiquants d’organes arrêtés en possession de morceaux de corps humains

Au Ghana, des trafiquants d’organes arrêtés en possession de morceaux de corps humains

Trois hommes ont été arrêtés et mis en détention préventive le dimanche 08 décembre, dans la région de d’Ahafo dans le district du sud d’Asunafo au Ghana. Accusés de trafics d’organes, ils ont été pris en possession de parties humaines.
Selon le Commandant de la police du district de Kukuom, Lawrence Adomberi, les suspects Peter Foh, 35 ans, Yaw Yeridie, 31 ans et Berko Isaac, 30 ans, ont exhumé une tombe dans le cimetière presbytérien d’Aboum. L’officier de police a par la suite déclaré que « les parties humaines ont été exhumées au cimetière presbytérien d’Abuom et, pour le moment, on nous dit que ce sont des ritualistes ».
Parmi les trois personnes arrêtées, deux sont celles qui ont exhume les tombes et en possession de parties humaines, la troisième serait la personne qui a demandé le service. Les suspects seront traduits devant un tribunal pour répondre de leurs actes.
Le trafic d’organes est l’exercice illégal du commerce d’organes humains, il comprend le prélèvement d’un organe ou d’un tissu humain sur des personnes vivantes ou décédées, en vue d’une transplantation.
Prince Khalil

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video