• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • GHANA : LE PRÉSIDENT BOOSTE L’ÉCONOMIE VIA LES BANQUES LOCALES

GHANA : LE PRÉSIDENT BOOSTE L’ÉCONOMIE VIA LES BANQUES LOCALES

Le président de la République Ghanéenne, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, a chargé la Banque du Ghana d’aider les banques locales à croître et survivre, dans le cadre de la réforme en cours du secteur bancaire entreprise par la Banque centrale.

Selon le président Akufo-Addo, la viabilité du secteur bancaire et financier est cruciale dans la quête d’un développement économique rapide et d’une croissance des investissements, ajoutant que la prospérité économique d’une nation est souvent aussi bonne que son système bancaire et la confiance dans son environnement monétaire .

C’est pourquoi les récentes scènes dans le secteur bancaire, a noté le président, ont été une source d’inquiétude pour de nombreux Ghanéens, et a été ainsi soulagé que la Banque du Ghana resserre ses activités de réglementation et de surveillance des banques.

« Nous ne pouvons pas nous permettre l’instabilité ou l’imprudence dans les secteurs bancaire et financier. Car toute perte de confiance dans les banques ne peut que produire un effet d’entraînement sur la stabilité de l’économie dans son ensemble « , a-t-il déploré.

Il a donc exhorté tous les Ghanéens à permettre au régulateur, qui est la Banque centrale, de s’occuper de ces questions et de rétablir la santé et la confiance.

« Il est dans notre intérêt que toutes les questions financières soient traitées avec professionnalisme et sans ingérence politique, aussi tentantes soient-elles. Néanmoins, il est important que le régulateur reconnaisse qu’un secteur bancaire dominé par des banques étrangères ne présage rien de bon pour le projet Ghana Beyond Aid », a déclaré le président Akufo-Addo.

Il a poursuivi: «Il est essentiel que les banques locales grandissent et survivent dans toute réforme significative du système bancaire. Je suis convaincu que le régulateur, la Banque du Ghana, apprécie cela.  »

Le Président Akufo-Addo a fait savoir ceci le lundi 21 mai 2018, il a prononcé une allocution au 3ème Sommet des PDG du Ghana, tenu à l’Hôtel Kempinski, sur le thème « Leadership, Innovation et Investissement pour la Transformation Economique et Commerciale ».

• Aide à créer des emplois

Décrivant le chômage généralisé des jeunes comme la plus grande menace pour la démocratie et la stabilité du pays, le président Akufo-Addo a déclaré que le Ghana doit développer une économie dans laquelle des emplois durables sont créés pour absorber les jeunes qui entrent sur le marché du travail chaque année.

«Des emplois réels et durables sont créés par le secteur privé, et je vous exhorte à collaborer avec le gouvernement et à profiter des occasions qui se présentent. L’initiative «One District One Factory» est une initiative qui a fait l’objet d’une intense préparation et qui offre de grandes opportunités », a-t-il déclaré.

Bien que le gouvernement ait dirigé cet effort, le président Akufo-Addo espérait que le secteur privé se montrerait à la hauteur, identifierait des créneaux et établirait des préoccupations industrielles viables dans les districts.

Ceci, at-il dit, est la façon dont le Ghana peut construire ses propres Samsung, Kawasakis, Suzukis et Hyundais.

« Ce modèle de« One District One Factory »est une nécessité de notre temps et une stratégie clé pour l’éradication de la pauvreté et la création d’emplois dans le pays. Je vous exhorte à tirer parti des diverses incitations qui ont été mises en place et à contribuer à la réussite du programme « , a-t-il déclaré.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video