• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Au Ghana, 1,2 milliards de barils de pétrole trouvés par une société pétrolière africaine

Au Ghana, 1,2 milliards de barils de pétrole trouvés par une société pétrolière africaine

La société indépendante ghanéenne, Springfield Exploration and Production, a mis la main sur 1,2 milliard de barils de pétrole, avec des quantités de gaz naturel commercialement viables. L’annonce a été faite par Kevin Okyere, fondateur et CEO de Springfield groupe, lors d’une interview accordée au Financial Times dimanche.

Selon le président de l’entreprise, la découverte du pétrole résulte du forage de deux puits au cours des 40 derniers jours. Interceptés dans les profondeurs totales de 3323 m, les gisements pourraient contenir jusqu’à 1, 2 milliards de barils, avec une récupération pouvant aller jusqu’à 35 %.

Par cette découverte, Springfield se place comme la première société pétrolière africaine engageant des travaux forages en eaux profondes. C’est aussi la première fois que la société fore un puits de pétrole : « Aucune compagnie indigène n’a jamais réalisé une telle œuvre, nous sommes la première entreprise africaine à forer en eau profonde et à trouver du pétrole », a déclaré Okyere.

Selon la chambre de l’énergie africaine, il pourrait s’agir d’une découverte plus importante que celle de champs jubilé qui reste le plus grand gisement de pétrole du pays. « Si ces chiffres se confirment, c’est ce qu’on pourrait appeler une découverte importante », a affirmé Lennert Koch, analyste principal pour l’Afrique subsaharienne chez Wood Mackenzie.

Pour rappel, c’est en 2016 que le gouvernement ghanéen avait confié le bloc 2, plus connu sous le nom de West Cape Three Points Block 2, à Springfield, après que Kosmos, un groupe reconnu pour ses grandes découvertes ait renoncé à ce périmètre. 

Sarah Kossonou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video