GASSAMA, LE BUZZ DU MOMENT QUI DÉVISAGE LA FRANCE

Depuis que le jeune malien sans papier a sauvé le français de 4 ans, il est devenu le chouchou de la France et la vidéo de son action a eu des millions de vues sur le net. Tout le monde veut avoir une photo avec Gassama. Même le premier des français ne voulait pas rater l’occasion de faire son buzz à travers le buzz de Gassama.

Alors que la maire de Paris commençait déjà à s’apprêter pour marquer des points en décidant de le recevoir pour lui attribuer la médaille de la ville pour son acte de bravoure, elle fut dépassée par un Macron qui en aucun cas ne voyait pas cet épisode ajouté à son opération de charme. C’est ainsi que le jeune Gassama qui pendant des mois esquivait les contrôles policiers a eu le privilège de marcher la tête haute devant les gardes de l’Élysée qui désiraient également avoir des photos prises avec lui. Mais c’est le chef qui devait en premier avoir ce privilège.

Après son tête-à-tête avec Gassama, pas de temps à perdre, Macron publie deux photos de lui et de l’héros sur sa page Facebook accompagné de ceci :

Avec M. Gassama qui a sauvé samedi la vie d’un enfant en escaladant 4 étages à mains nues…

Vu que la maire de paris était déjà engagée à accompagner Gassama dans les démarches pour qu’il puisse avoir ses papiers, Macron a mis la barre très haute.

Je lui ai annoncé qu’en reconnaissance de cet acte héroïque, il allait être régularisé dans les plus brefs délais, et que la brigade des sapeurs-pompiers de Paris était prête à l’accueillir. Je l’ai également invité à déposer une demande de naturalisation. Car la France est une volonté, et M. Gassama a démontré avec engagement qu’il l’avait !

A rajouté Macron sur sa page.

Quelques heures plus tard, Anne Hidalgo la maire de paris déclare ceci:  »

Je suis vraiment très heureuse. C’est une très belle décision parce que c’est une belle histoire. Mamoudou Gassama nous a fait vibrer. C’est un héros… C’est un très beau signal sur ce que la France peut réserver en matière d’accueil, en matière de volonté d’intégration.

Pour le maire de Montreuil où réside le jeune malien il n’est pas question de rester en marge. Il propose à son tour à Gassama de devenir citoyen d’honneur de la ville de Montreuil.

Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita n’est pas resté en marge et la page Twitter de la présidence malienne a publié ceci hier à 17 h 26:

Le Président #IBK salue en Mamoudou Gassama « un digne et courageux fils du #Mali. Sauver une vie au péril de la sienne n’est pas à la portée de tous. Mamoudou Gassama a pris ce risque, démontrant des valeurs de courage et d’humanisme qui honorent toute la nation. Bravo !

Il a également été reçu par l’ambassadeur du Mali et s’est également entretenu par téléphone avec le président malien
En bref, si Gassama n’avait pas sauvé le petit de quatre ans, il n’aurait pas cette place de choix au pays des droits de l’Homme. Comme l’a dit la maire de paris, « c’est un très beau signal sur ce que la France peut réserver en matière d’accueil, en matière de volonté d’intégration » en d’autres termes « Si vous êtes capables de faire ce que les nôtres ne peuvent pas vous êtes la bienvenue chez nous ».

Mais en réalité, combien sont-ils ses africains qui se sentent étrangers sur leur propre terre ?

Combien sont-ils ses africains qui risquent leurs vies pour le rêve européen vendu par les médias ?

Si des milliers d’africains risquent chaque jour leurs vies pour aller en Europe ce n’est point un signe de recherche de gain facile. C’est plutôt la démission des dirigeants africains qui au lieu de diriger le peuple avec souveraineté deviennent des employés du colon qui pour des miettes sont prêts à sacrifier l’avenir de leur population.

Le feu Général Mathieu Kérékou avait affirmé que les intellectuels africains sont tarés parce qu’ils travaillent dans leurs propres pays comme des colons. Ceci est toujours valable aujourd’hui quand nous écoutons les propos et analysons les actes de certains chefs d’états qui manquent totalement d’une petite bouffée de souveraineté. Si nous nous en tenons au propos de Mathieu Kérékou, nous pouvons affirmer que la majorité des présidents africains sont des tarés .

Sinon comment comprendre que l’Afrique est enviée par toutes les puissances étrangères à cause de la richesse de son sol et que dans le même temps ses fils par milliers la quittent pour aller se chercher ailleurs et la richesse du continent est devenue un levier de développement de certaines puissances étrangères.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook