GABON : PING DÉMENT AVOIR ÉTÉ INVITÉ À L’ÉLYSÉE !

Le peuple gabonais se réjouissait du fait que le nouveau président français ait invité Jean Ping, président élu du Gabon à son investiture. C’était là, à leur yeux, la preuve qu’Emmanuel Macron invalidait le passage en force d’Ali Bongo au pouvoir. Le peuple était aux aguets pour être au fait des ouvertures de cette rencontre. Pour cela, il va falloir attendre encore un peu, car la nouvelle vient de tomber, le président Macron n’a jamais invité Jean Ping à prendre part à la cérémonie de son investiture. Mais alors que s’est-il passé ? Jean Ping, candidat malheureux de la dernière élection gabonaise, n’aurait-il pas pu se passer de cette mauvaise communication ?

Bien sur que si ! D’autant plus qu’il est davantage sujet de raillerie auprès des partisans au pouvoir. En fait, Jean Ping doit cette mauvaise communication à son grand ami et partenaire Robert Bourgi. En effet, dimanche, dans un courrier adressé à Macron, Jean Ping le félicitait de son élection. Un courrier signé « président élu de la république gabonaise », une précision qui n’avait pas manqué de faire rire les internautes. Comme pour faire rougir le parti au pouvoir, les médias informaient de toute part que Ping était invité à l’investiture de Macron.

Une manœuvre menée par l’habile avocat et homme d’affaire, Robert Bourgi, soutien de Jean Ping depuis les élections dernières, qui avait confirmé l’information. Mais Bourgi semble s’être trompé d’époque, car désormais la nouvelle équipe présidentielle ne se laisse rien imposer. Le protocole d’État français a donc donné une fin de non recevoir au malheureusement célèbre avocat, rapporte Africtelegraphe. Ni une, ni deux, l’information a été démentie par l’équipe même du président élu Jean Ping, qui nourrit toujours l’espoir d’investir les bureaux du palais du bord de mer.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video