• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Au Gabon, Ali Bongo se fait seconder par son fils à la présidence de la république

Au Gabon, Ali Bongo se fait seconder par son fils à la présidence de la république

Ali Bongo Odimba vient de nommer son fils Noureddin Bongo Valentin au poste de coordinateur général des Affaires présidentielles. La décision a été prise en Conseil des ministres ce jeudi 5 décembre. Le chef d’État gabonais vient ainsi de nommer son fils aîné par décret, en vu de l’épauler en ce qui concerne la gestion des affaires étatiques. Ce dernier aura donc pour tâche d’assister son père dans la conduite des affaires gouvernementales et il devra veiller à l’application des décisions du président de la République du Gabon.

Ali Bongo nomme son fils dans un contexte administratif tendu. En effet, plusieurs hauts fonctionnaires de l’administration publique sont actuellement poursuivis par la justice pour des enquêtes sur de présumés détournements de fonds. Noureddin Bongo devra donc travailler en collaboration avec Jessye Ella Ekogha, nouveau porte-parole du gouvernement. Les deux sont, en quelque sorte, les remplaçants de l’ancien porte-parole du gouvernement, Ike Ngouni Aila Oyouomi, et de l’ancien chef de cabinet d’Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga.

Une tête forte de l’opposition a de son côté tourné en dérision cette information en affirmant ironiquement : « C’est le Gabon : on monte une opération anti-corruption, on nous parle de grand nettoyage et, finalement, on s’aperçoit que tout ça ne servait qu’à une chose : nommer son fils président de la République adjoint ». Selon des informations de sources officielles, le fils d’Ali Bongo était déjà son conseiller depuis plusieurs mois, mais de façon officieuse.

Noureddin Valentin Odimba a suivi une formation à Londres, au sein du collège d’Eton au London Business School. Il a occupé le poste de second au sein du groupe Olam Gabon où il a géré le projet du port minéralier d’Owindo. Il est aussi patron de la société d’investissement Shanah investments Ltd, basée à Londres. À son poste de directeur général des Affaires présidentielles, le fils Bongo sera assisté par un conseiller spécial du président de la République en la personne de Ian Gyslain Ngoulou.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video