• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • France : La mort d’une malienne, poignardée par son conjoint, horrifie Montfermeil

France : La mort d’une malienne, poignardée par son conjoint, horrifie Montfermeil

Aminata, une jeune femme de 31 ans qui résidait à Montfermeil avec son compagnon, a trouvé la mort d’une façon tragique. Selon les premiers éléments de l’enquête, elle aurait été tuée à coups de couteau par son mari Alou, âgé de 40 ans. La scène s’est déroulée devant leurs enfants qui ont couru alerter le voisinage. L’homme atteint également de graves blessures, est décédé plus tard dans la même nuit à l’hôpital de Bichart, à Paris. Les enfants du couple ont été pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et par une assistance psychologique.

L’effroi s’est emparé du quartier dans lequel ils vivaient. Les habitants, attristés par cette nouvelle, se demandent ce qui a pu conduire les deux amoureux à une telle situation. La plupart d’entre eux, réunis dans la salle des fêtes de la mairie, sont sous le choc et se font assister des médecins du Samu. Les hommes sont dans un silence de cathédrale et les femmes de se consoler entre elles en s’entrelaçant. Les enfants présents sur les lieux ne mesurent pas vraiment l’ampleur de la situation. « C’est simple, ça s’appelle la mort : le père a tué la mère, qui s’est défendue et l’a tué, et maintenant mes copines sont toutes seules », affirme un garçonnet de 7 ans.

Ses proches et amis la regrettent plus pour sa « gentillesse » et son caractère de femme « battante ». Sa nièce de 14 ans Kinty, est triste, car elle n’aura plus l’occasion d’aller faire du shopping avec sa tante de qui elle a gardé une image de femme « battante » et « émancipée ». Le mari était reconnu dans le quartier pour sa discrétion et sa gentillesse. Son plus grand atout selon le voisinage, est qu’il était très pieux. Cependant certains font cas de « tensions dans le couple », car son mari, selon eux « ne voulait pas qu’elle travaille autant ».

Selon le parquet de Bobigny, le couple n’avait aucun antécédent de violence connu par les services publics. Les voisins n’avaient aussi jamais entendu de cris, mis à part les quelques rires des fillettes qui traversaient par moment les murs. Le couple est originaire du Mali, plus précisément de la capitale du pays, Bamako. Ils se sont mariés en 2007 et quelques temps plus tard, ils se sont installé en France. L’homme travaillait comme vigile et elle comme hôtesse de caisse.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook