• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • LA FRANCE DÉLIMITE LA ZONE DANGEREUSE À SES RESSORTISSANTS

LA FRANCE DÉLIMITE LA ZONE DANGEREUSE À SES RESSORTISSANTS

L’ambassade de France au Cameroun dans une note ce 2 avril a identifié des zones géographiques où ses ressortissants doivent éviter de se rendre. Trois zones, rouge, orange, jaune sont dressées sur la carte du Cameroun. Depuis le lac Tchad jusqu’à la limite du Gabon les frontières entre le Cameroun et le Nigeria d’une part, le Tchad et la Centre Afrique de l’autre sont marqué au rouge.

En Afrique les pays occidentaux connaissent les zones insurgées, les bandes armées voire les armes utilisées mieux que les gouvernements africains impliqués. Ces occidentaux ne s’intéressent qu’à la sécurité de leurs ressortissants lorsque les troubles sont déclenchés et taxent les populations autochtones de réfugiés dès qu’un mouvement de la population s’impose.

Ils provoquent les insurrections, les entretiennent et puis ils viennent jouer aux pacificateurs.

Le manque de patriotisme des dirigeants africains occasionne ces insurrections créés de toute pièce par les pays colonisateurs qui dans la mêlée se partagent les richesses du continent noir dans le dos des africains.

Les attaques de Boko Haram ne seraient ils pas des occasions de vente d’armes en Afrique ?

Pour ces individus venus de nulle part et n’ayant en réalité aucune affinité avec le territoire occupé, quoi de plus facile que de mettre à prix la tête des premiers responsables de ces groupes plutôt que de gaspiller des millions voire des milliards de francs pour qu’on les renvoie ?

Pourquoi n’y a t il pas d’insurection dans les pays développés ?
La Syrie tient tête à la France qui lui exige 70% de son gaz naturel contre 30% pour la Syrie, parce que la Russie et l’Iran lui viennent en appui. L’égalité des forces est incontournable. Les pays comme la Chine, la Corée du Nord ont compris qu’un peuple conscient ne saurait confier la sécurité de sa patrie à un groupe d’hommes quelques soient leurs compétences. < Les peuples conscients assurent eux-mêmes la défense de leur patrie.> Sankara l’avait si bien dit.

DUNAMIS ADJIGO

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook