FINALES PLAY-OFFS: LES WARRIORS ONT RACKETTÉ LES ROCKETS

Les finales des play-offs ont démarré ce dimanche 13 mai 2018 à l’Est où les Celtics ont déjà flanqué une bonne raclée aux Cavaliers par un score de (108-83). De l’autre coté à l’Ouest, c’est les Golden State Warriors qui ont formaté les Rockets ce lundi soir avec une victoire (119-106) à Houston.

Portés par un Kevin Durant décisif (37 pts à 14/27, 3 rbds), bien aidé par Klay Thompson (28 pts), les Californiens ont su réagir après une entame de partie à l’avantage des locaux, pour finalement dominer les débats à partir du milieu de deuxième quart-temps. En face, James Harden (41 pts à 14/24, 7 pds) a certes livré un gros match mais il est parfois tombé dans la caricature du jeu individuel. Ce qui a finalement fait prendre l’eau à son équipe qui menait pourtant à l’entame du match (9-2) avant de voir le champion en titre réagir (13-12). Mais une fois encore, Houston inverse la tendance et reprend les choses en main (21-12). Et c’est là que Durant et Thompson ont alors entamé leur long travail de sape, permettant aux Dubs de revenir à un point à l’issue du premier quart (30-29). C’est au deuxième quart qu’on a senti une presque neutralité avec une légère avance de Golden State sur les Rockets (49-42) pour finalement se neutraliser réellement avant la pause avec (56-56)

S’il est vrai que les deux equipes ont un style de jeu très semblable, Les warriors quant à eux ont su marquer la différence. Alors que Houston s’en est donc trop souvent remis à James Harden pour répondre aux banderilles plantées par les Warriors, ces derniers ont peu à peu creusé l’écart grâce à tous leurs attaquants, Durant en tête. Stephen Curry – plus en retrait car ciblé en défense et plutôt bien tenu en attaque – a tout apporté sa contribution (18 pts à 8/15, 6 rbds, 8 pds) tandis que Draymond Green s’est comme toujours occupé du travail de l’ombre (5 pts, 9 rbds, 9 pds), notamment défensif.

L’encouragement de Steve Kerr à Stephen Curry est une des preuves de la grande détermination de Golden à remporter ce match
«Reste patient. Ce que j’adore dans ce que tu fais en ce moment c’est que tu prends soin de la balle, tu gères bien le jeu. Ça va venir. On va se libérer dans cette série à un moment donné et toi aussi. Reste dans le coup, reste solide, ça va venir. Tu vas pouvoir arroser.», a dit Kerr à Curry.

Avec cette rage de vaincre, Houston n’a pas pu compter sur autant d’éléments pour entretenir le suspense et les Rockets n’ont pas trouvé d’autre relais, ce qui a poussé James Harden à souvent tenir le ballon et terminer les actions sur des un-contre-un. Une aubaine pour les protégés de Steve Kerr qui ont alors fait la différence en abreuvant Kevin Durant de ballons dès qu’il a eu l’avantage de taille, tout en profitant de l’adresse de Klay Thompson pour répondre à chaque tentative de retour de leurs vis-à-vis et surtout en se montrant plus efficace au tir (52,5% sur le match).Les Rockets vont devoir prendre leur revanche dans le match 2.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook