• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • FINALES-OUEST: LES ROCKETS ATOMISENT LES WARRIORS ET ÉGALISENT

FINALES-OUEST: LES ROCKETS ATOMISENT LES WARRIORS ET ÉGALISENT

Si les Cavaliers de Cleveland ont préféré s’incliner deux fois de suite devant les Celtics de Boston pour ces finales des play-offs en conférence Est, à l’ouest, les Rockets de Houston quant à eux, n’ont pas fait ce plaisir aux warriors de Golden State en se laissant ligoté pour leur match 2 comme c’était le cas pour la première rencontre. Non, pour ce deuxième duel ce mercredi, c’est les Rockets qui se sont imposés en revenant ainsi dans la fête par un score de (127-105).

Le collectif qui avait tant fait défaut aux Rockets 48 heures plus tôt a soudainement retrouvé ses esprits. A lui seul et en sortie de banc, Eric Gordon a marqué plus de points (27) que Stephen Curry (16) et Klay Thompson (8) ; P.J. Tucker a passé le cap des 20 points (22, à 5/6 longue distance) pour la première fois depuis plus de six mois ; James Harden (27), Trevor Ariza (19) et Chris Paul (16) se sont eux aussi illustré offensivement, quand seulement deux joueurs californiens ont fini le match avec plus de 10 points au compteur. Voyant l’écart se creuser, Steve Kerr renvoie sur le banc tous ses titulaires à un peu plus de cinq minutes du buzzer. «Ils nous ont surclassé pendant tout le match, a regretté le coach de Golden State. Ils ont joué avec un sentiment d’urgence, et on les a laissé faire.»
«Quand on joue comme ça, on peut battre n’importe qui, n’importe où, n’importe quand», s’est félicité de son côté Mike d’Antoni, qui a vu son équipe dominer les tenants du titre dans tous les secteurs du jeu.

En démontrant pourtant lundi qu’ils avaient ces finales en main, les Warriors n’ont jamais été en mesure de remporter ce match 2 : friables en attaque (5 pertes de balles en cinq minutes, 15 au total), ils ont été plombés par les maladresses de Thompson (3/11 aux tirs) et Curry (1/8 longue distance), lequel a été encore une fois particulièrement ciblé en défense, Paul et Harden tentant systématiquement de le pousser à la faute en profitant de son relatif manque de mobilité consécutif à sa blessure au genou. Kevin Durant (38 points) a encore réalisé un énorme match, mais il s’est trouvé cette fois-ci bien trop esseulé.

Les Warriors ont été menés de 29 longueurs dans la deuxième mi-temps (123-94). Ils n’avaient jusqu’alors jamais subi un tel déficit cette saison. En tête à la pause (64-50), les Texans ont mené de dix points ou plus pendant la totalité de la seconde période. Les visiteurs ont bien esquissé un retour en début de quatrième quart-temps (100-89), mais Gordon, Tucker et Harden ont tous inscrit un trois points pour passer un 11-0 qui a définitivement éteint les espoirs des Warriors.
Cette performance devra être vite ré-éditée si Houston, qui a perdu l’avantage du terrain en s’inclinant d’entrée, veut continuer à espérer sortir de cette finale de conférence. Le match 3 sera dans la nuit du dimanche à lundi et ce sera chaud.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook