LE FILS D’EDUARDO DOS SANTOS EN GRÈVE DE FAIM

Arrêté le lundi 24 septembre 2018 dans le cadre de l’enquête sur une affaire de détournement de fond, José Filomeno dos Santos, ancien directeur du fond souverain angolais et fils de l’ancien président angolais a entamé une grève de faim.

D’après une des sources de l’AFP qui a préféré gardé l’anonymat, il refuse de s’alimenter depuis mardi. Sa famille lui apporte de la nourriture, mais il ne la mange pas.

Il a été incarcéré au même titre que l’homme d’affaire angolo-suisse Jean-Claude Bastos de Morais qui a dirigé une partie du fond. D’après le paquet le montant détourné est évalué à près d’1,5 milliard de dollars.

José Filomeno dos Santos avait été nommé en 2013 à la tête du fond souverain créé en 2012, par son père. Le fond était doté de 5 milliards de dollars. Il est resté à la tête du fond jusqu’à l’arrivée de l’actuel président Joao Lourenço, qui l’a relevé de ses fonctions en Janvier 2018.

Ce fut le début du feuilleton judiciaire concernant le fils de l’ancien homme fort du pays qui après son limogeage, s’est retrouvé sur contrôle judiciaire et avait même été déja inculpé en mars pour avoir ordonné des virements de fonds suspects en tant que directeur du fond souverain.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook