• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • LE FILM « BLACK PANTHERS » : UNE PROJECTION EXCLUSIVE AUX NOIRS, MISE EN PLACE PAR LE COLLECTIF AFRO FEMINISTE MWASI

LE FILM « BLACK PANTHERS » : UNE PROJECTION EXCLUSIVE AUX NOIRS, MISE EN PLACE PAR LE COLLECTIF AFRO FEMINISTE MWASI

Le collectif Mwasi crée en 2014, n’en est pas à son premier événement « non mixte » avec l’organisation du festival « Nyansapo » l’été dernier, interdit aux blancs.

Essentiellement composé de femmes afrodescendantes, le collectif aborde et échange sur les questions liées aux femmes noires, et luttent contre les violences et injustices dont elles sont victimes.

Supporté par Houria Bouteldja et la militante Rokhaya Diallo, l’événement n’a pas fait l’unanimité au sein dne l’extrême droite.
Sous peine de les poursuivre pour discrimination, la politicienne Anne Hidalgo a exigé l’annulation de cet événement sur Twitter, avant de revenir sur sa décision quelques jours après.
Un acte qui n’a visiblement pas freiné le collectif, car le samedi 17 Février à Paris, aura lieu la projection du film « Black Panthers » réservé aux noirs. Produit par Marvel, « Black Panthers » est un film de super-héros américain.
« Cette projection est en non mixité pour les personnes noires quel que soit le genre. » informe le collectif sur leur page Facebook.

Une information qui laisse croire que le collectif a bien l’intention de renforcer cette image de féminisme communautaire.
D’ailleurs, les femmes membres du collectif, défendent cette non-mixité en déclarant sur leur site, « être les mieux placées pour saisir les armes de leur émancipation. ».
« Cette projection est placée sous le signe de la flamboyance Afro, donc venez sapé-e-s comme ja-ja avec vos plus beaux kente, bazin, Faso dan Fani, Bogolans, madras, contours soignés, hydratés et crémés » affirme l’organisation sur la page facebook.
Sujet de scandale ou pas, le collectif Mwasi compte bien valoriser l’Afrique, et se battre pour l’émancipation des femmes noires au sein de toutes les communautés et de la société occidentale.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook