• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • LA FIFA FRAPPE L’ÉQUIPE FÉMININE DE FOOT DE LA GUINÉE ÉQUATORIALE

LA FIFA FRAPPE L’ÉQUIPE FÉMININE DE FOOT DE LA GUINÉE ÉQUATORIALE

L’équipe nationale féminine de Guinée équatoriale a été interdite de participer à la Coupe du monde féminine de 2019 en France, par la FIFA pour avoir aligné 10 joueuses de nationalité brésilienne.

Deux autres joueuses ont également été reconnues coupables de faux et d’usage de faux, elles ont été prises avec des documents falsifiés selon un communiqué de la FIFA le jeudi 5 octobre dernier, ces décisions sont la conclusion des enquêtes effectuées après les premières sanctions prises à l’encontre de cette formation l’année dernière.

Ces infractions qui amènent la fédération équato-guinéenne de football à payer une amende de 102 000 $, ont été perpétrées lors des phases de qualification pour les jeux olympiques version féminine de Rio 2016.

Muriel Linda Mendoua Abessolo et Francisca Angue Ondo Asangono, les deux joueuses reconnues coupables d’avoir fabriqué des faux documents ont reçu chacune, une interdiction de dix matchs.

En avril 2016, la FIFA avait interdit à la Guinée équatoriale de participer aux phases de qualification des Jeux olympiques de 2020 pour avoir sélectionné Camila Maria do Carmo Nobre de Oliveira qui avait utilisé deux passeports avec des dates de naissance différentes et deux actes de naissance.

La Confédération du football africain (CAF) a également interdit à cette équipe de participer à trois phases finales de la Coupe d’Afrique des Nations pour la même infraction, avec comme conséquence directe, leur disqualification de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations en 2016 au Cameroun. L’interdiction de la CAF a été levée en juillet 2017 dernier.

L’équipe féminine de la Guinée équatoriale est deux fois championne d’Afrique.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook