• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • UNE FAMILLE NOIRE VIOLEMMENT INTERPELLÉE À CAUSE D’UNE POUPÉE « VOLÉE »

UNE FAMILLE NOIRE VIOLEMMENT INTERPELLÉE À CAUSE D’UNE POUPÉE « VOLÉE »

Une famille composée de deux enfants, Island 4 ans, et London, 1 an, a violemment été interpellé par la police. La petite Island avait pris une poupée dans un magasin à l’insu de ses parents. 

Aux États-Unis, dans la ville de Phoenix, une famille faisait ses courses dans un magasin, mais la petite fille de 4 ans qui avait aimé une poupée a décidé de la prendre sans rien dire à ses parents. La famille a quitté le magasin véhiculé sans se rendre compte, mais arrivée à leurs destinations, une patrouille de police les arrêtent. Les policiers haussent rapidement le ton jusqu’à menacer le père de la famille. 


« Si tu ne sors pas, je te tue ! Je vais te tirer une balle dans la tête !« . Ce sont les propos d’un des policiers qu’on peut clairement entendre dans la vidéo. Le père de famille est traîné jusqu’à la voiture de police, mais celui-ci coopère toujours « Je me plie à tout ce que vous me demandez, monsieur. Je n’ai rien fait monsieur« . Puis les forces de l’ordre s’en prennent ensuite à sa compagne, lui ordonnant de mettre les mains en l’air, mais la maman avait la petite d’un an dans les bras. Un des policiers a même demandé de poser le bébé par terre, malgré le fait que la jeune fille ne marche pas encore. La maman donne son bébé à une voisine avant d’être plaquée au sol et menottée. 

Toute la scène a été filmée par plusieurs passants et voisins, certains disaient aux policiers de se calmer et les laisser tranquilles, mais en vain. Les deux enfants assistaient évidemment à cette mascarade, voir ses parents se faire malmener et hurler dessus, ce n’est jamais une belle image. Mais le point positif de cette affaire, c’est qu’en cas de plainte de la famille, ce ne sont pas les preuves qui manqueront puisque tout a été filmé. 

Les images ont choqué tout le pays, les parents ont décidé de porter plainte contre la police de Phoenix et réclament ainsi 10 millions de dollars pour les violences et menaces subies. Le père, qui a été touché au genou, n’est plus en capacité de marcher correctement et de porter des charges lourdes, ce qui le force à ne plus travailler pendant quelque temps. Pour l’avocat de la famille, les policiers sont coupables de « fausse arrestation, emprisonnement illégal, détresse émotionnelle et violation des droits civils aux termes des cinquième et 14e amendements de la Constitution des États-Unis ».

La police de Phoenix a déclaré avoir pris connaissance de la vidéo le 11 juin, et regrette « un langage et des actions extrêmement offensants et peu professionnels de la part des agents lors des arrestations ». Les policiers mis en cause ont été affectés à des tâches administratives le temps de l’enquête. La cheffe de la police, Jeri Williams, a déclaré sur Facebook qu’elle avait ouvert une enquête interne sur l’incident une fois qu’elle avait eu connaissance de la vidéo.
Les parents sont en attente du procès, mais aucun jugement n’enlèvera ces images de la tête de la petite Island et la petite London qui ont malheureusement dû assister à toute la scène.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook