• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • FACEBOOK SUPPRIME LE COMPTE DE PLUSIEURS PERSONNALITÉS POUR CONTENU HAINEUX

FACEBOOK SUPPRIME LE COMPTE DE PLUSIEURS PERSONNALITÉS POUR CONTENU HAINEUX

Facebook

Le réseau social a annoncé aujourd’hui la suppression de plusieurs comptes Facebook et sa filiale Instagram. Des personnalités tel qu’Alex Jones, complotiste américain d’extrême droite ou encore Louis Farrakhan, connu pour ses actes et propos antisémites.

Le 15 mars dernier, un suprémaciste blanc avait attaqué deux mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, le tout était filmé en direct sur la plateforme. Le dernier bilan humain de cette attaque est de 51 morts. Facebook est depuis pointé du doigt pour son manque de réaction face aux actes tel que la haine raciale et les théories du complot. « Nous avons toujours interdit les individus ou organisations qui promeuvent ou se livrent à la violence et à la haine, quelle que soit l’idéologie », a expliqué le réseau social, qui a supprimé en tout sept comptes de personnalités.

Les personnalités touchées

Louis Farrakhan a été touché par ce petit ménage. Le leader de « Nation of Islam » a vu ses comptes Facebook et Instagram supprimé. Le leader et son organisation sont connus pour des prises de position assez violentes, notamment homophobes ou encore antisémites. Mais la suppression de ce compte a fait réagir certaines célébrités, notamment Snoop Dogg qui a insulté abondamment Facebook sur Instagram… Le rappeur est peut-être le prochain sur la liste.

Autre personnalité touché, Alex Jones, un complotiste américain d’extrême droite et créateur du site internet « Infowars », qui relaye des théories du complot et autres intox. Dès la suppression du compte de l’Américain, son site aussi fut banni de la plateforme, plus aucunes informations, vidéos ou autres ne pourront être partagé sur Facebook. Mais plus d’inquiétude pour le réseau social puisque le site « Infowars » a récemment été supprimé.
Les autres personnalités qui ont vu leurs comptes supprimés, sont des politiciens américains et britanniques aux antécédents antisémites et/ou racistes. Facebook a donc décidé de combattre toute forme de haine raciale enfin d’éviter d’autres catastrophes comme celle de mars dernier.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook