LES EXIGENCES CROUSTILLANTES DE MBAPPÉ AU PSG

Dans le teaser préparé pour annoncer la saison 2 des Football Leaks, Mediapart avait glissé quelques images de Kylian Mbappé. L’attaquant figure effectivement au menu des révélations du réseau European Investigative Collaborations (EIC) depuis ce mercredi. Le site français et ses médias collaborateurs se sont intéressés aux conditions du transfert de l’ancien monégasque et les exigences posées par ses conseillers. Toutes n’ont pas été validées par le club de la capitale qui a toutefois cédé sur certains points après d’âpres négociations.

Selon les Leaks, Kylian Mbappé a ainsi négocié lors de son arrivée au club le versement de 55 millions d’euros nets d’impôts (sur la durée de son contrat). Cinq millions de primes à la signature et 50 de salaire. Un accord a été trouvé pour que celui-ci augmente chaque année. Il a donc débuté à 7 millions d’euros la première saison, 9,3 cette saison avec une augmentation d’un million d’euros chaque année suivante. Le deuxième plus gros salaire de France derrière Neymar.
Si la famille Mbappé a obtenu gain de cause sur les émoluments, elle a demandé des clauses étonnantes qui ont toutes été repoussées par les dirigeants parisiens. Ainsi, Kylian Mbappé voulait qu’au cas où il remporte le Ballon d’or, il devienne automatiquement le joueur le mieux payé du PSG. Refusé. S’il l’obtient, le club lui versera finalement un bonus de 500 000 euros net d’impôts.
Plus cocasse, l’attaquant voulait que le club lui finance 50 heures par an de voyages en jet privé. Il ne les aura pas mais ses nouveaux dirigeants lui accordent une indemnité de 30 000 euros par mois pour financer ses frais de logement et trois employés personnels : gestionnaire de la maison, chauffeur et agent de sécurité. Autre détail intriguant, Wilfrid Mbappé, a demandé à Nasser al-Khelaïfi que son fils touche une prime pour « perte de chance » si le PSG était exclu de la Ligue des champions à cause du fair-play financier. Demande elle-aussi rejetée.

Entre autres révélations, le document de Mediapart détaille les coulisses des premières négociations de Mbappé avec Monaco mais aussi comment le Real Madrid a failli faire signer le joueur avant le PSG. Le Real Madrid avait en effet proposé 214 millions d’euros à l’ASM, soit 180 (le montant réglé par le PSG), plus 34 millions au nom de la loi espagnole qui taxe à hauteur de 19% des entreprises monégasques (la Principauté est classée sur la liste noire des paradis fiscaux) en affaire avec celles espagnoles. Le PSG s’est finalement aligné sur les 180 millions d’euros et obtenu la signature du prodige que tout le monde s’arrache. A des conditions complètement folles.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook