• Accueil
  • >
  • ÉVÈNEMENT
  • >
  • [ÉVÈNEMENT] PARIS: EXPOSITION D’ŒUVRES DE SCULPTURE DE LA CÔTE D’IVOIRE

[ÉVÈNEMENT] PARIS: EXPOSITION D’ŒUVRES DE SCULPTURE DE LA CÔTE D’IVOIRE

L‘exposition, intitulée «  les maîtres de la sculpture de Côte d’Ivoire » et qui va durer du 14 avril au 26 juillet,  restitue les sculptures dans le contexte religieux et stylistique des Ateliers du XIXème et début du XXème siècles, notamment chez les Sénoufo, les Lobi, les Dan ou encore les Baoulé.

Paris: exposition d’œuvres de sculpture de la Côte d’Ivoire

Paris, France – Une exposition réunissant des œuvres historiques et contemporaines des grands sculpteurs connus ou inconnus et des écoles de sculpture de Côte d’Ivoire et de ses pays limitrophes, a été inaugurée lundi au musée du Quai Branly à Paris, a constaté la PANA sur place.

« L’objectif de cette exposition est de faire sortir de l’anonymat les artistes qui ont produit ces chefs-d’œuvre. Six régions artistiques sont représentées avec huit sculpteurs en plus des 300 œuvres et objets artisanaux provenant d’une quarantaine d’artistes », a déclaré à la PANA Lorenz Homberger, ancien conservateur de l’art africain et océanien au Rietberg Museum de Zürich.

L’exposition, intitulé «  les maîtres de la sculpture de Côte d’Ivoire » et qui va durer du 14 avril au 26 juillet,  restitue les sculptures dans le contexte religieux et stylistique des Ateliers du XIXème et début du XXème siècles, notamment chez les Sénoufo, les Lobi, les Dan ou encore les Baoulé

La section la galerie des Sculpteurs, dédiée aux œuvres de 40 artistes des XIXème et de la première moitié du XXème siècles, met tout d’abord à l’honneur les artistes Dan, avec un focus sur huit maîtres sculpteurs des villages de Belewale et Nyor Diaple – puis s’ouvre sur l’art des Sénoufo, des Lobi, des Gouro, des Wè, des Yaouré, des Baoulé et des peuples de la lagune.

Chaque sculpteur est présenté sur la base de sa biographie et de ses chefs-d’œuvre avec les questions: qu’est-ce qui distingue leurs œuvres ? Quelles étaient les relations entre les artistes ? Quelles traditions prédominaient à l’époque de leur formation?
Un espace transversal rassemblant des objets ethnographiques, des films et un ensemble de textes, est dédié aux techniques des artistes : la poterie, la fonte de laiton, la sculpture sur bois, l’orfèvrerie et la confection de bijoux en ivoire, le placage à la feuille d’or et le tissage.

La dernière section de l’exposition présente des œuvres et installations de quatre artistes contemporains: Jems Robert Koko Bi, un des artistes africains internationalement reconnus et qui a représenté la Côte d’Ivoire à la Biennale de Venise en 2013 ; Emile Guebehi, Nicholas Damas et Koffi Kouadou dont les œuvres ont été présentées aux États-unis et en Europe.

Cette exposition est coproduite par le Rietberg Museum de Zürich et le Kunstund Ausstellungshalle der Bundesrepublik Deutschland de Bonn, en partenariat avec le musée du Quai Branly.

Source :

http://fratmat.info/culture/item/24171-paris-exposition-d%C5%93uvres-de-sculpture-de-la-c%C3%B4te-divoire

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook