• Accueil
  • >
  • ÉVÈNEMENT
  • >
  • [ÉVÉNEMENT] GOMA S’APPRÊTE À VIVRE LE MÉGA CONCERT DE LA PAIX

[ÉVÉNEMENT] GOMA S’APPRÊTE À VIVRE LE MÉGA CONCERT DE LA PAIX

«Droit des peuples à la paix», c’est le thème choisi cette année pour célébrer la Journée internationale de la paix dimanche 21 septembre. Pour marquer cette journée, «Peace one Day» organise avec l’appui de la Monusco, un méga concert à Goma. La pléiade des stars congolaises et étrangères de la chanson, dont l’Américain Akon, sont sur place depuis vendredi.

Une équipe de journalistes et techniciens de Radio Okapi a été dépêchée à Goma pour vous faire vivre, en direct à partir de 12h06′, heure de Kinshasa, ce grand rendez-vous sur nos antennes. Vue l’importance de l’événement, le journal de la mi-journée de ce dimanche partira du chef-lieu du Nord-Kivu.

Jeunes du Rwanda et de la RDC

En marge de cette journée internationale, plus de 150 jeunes de Gisenyi au Rwanda et de la RDC se sont rencontrés samedi sur place à Goma pour débattre sur «La paix transfrontalière», en vue de faciliter la cohabitation et le rapprochement entre les jeunes de ces deux pays.

Ce rendez-vous d’échanges, organisé par des ONG telles que « Club des jeunes pour la vie» et «Vision jeunesse nouvelle», s’est tenu dans le cadre du projet Tujenge Amani.

Dans cet extrait sonore, Guy Kibira, président du conseil provincial des jeunes du Nord-Kivu, explique les préoccupations soulevées par les jeunes dans ces échanges:

Cette conférence-débat a connu la participation des autorités urbaines de Goma et de Gisenyi ainsi que d’autres responsables.

Vidéoconférence

Par contre, une trentaine d’élèves de Kinshasa ont pris part vendredi à une téléconférence animée depuis New York, au siège de l’Onu, par le groupe d’ambassadeurs de la paix sur leurs expériences en matière de la restauration de la paix dans le monde.

«La paix est individuelle, ensuite collective. Lorsqu’une personne qui vit chez soit et qui ne peut pas manger, travailler ou qui n’a pas de quoi payer le loyer, cette personne ne vivra pas en paix», a réagi un des participants.
A l’issue de cette activité, quelques élèves ont livré leurs avis sur ce qu’ils entendent par la paix:

Kalemie pour la paix

«Plus jamais de guerre en RDC», c’est le cri qu’ont lancé samedi les participants à la cérémonie marquant la Journée internationale de la paix Edition 2014 organisée par la Monusco à Kalemie au Katanga. Les autorités civiles en ont profité pour saluer les efforts fournis par la Monusco pour la stabilisation et la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie du territoire national.

Tous les intervenants ont appelé la communauté à œuvrer pour les droits des peuples à la paix. «L’histoire montre que même les conflits les plus violents ont une fin et que la paix finit par prévaloir et la réconciliation par triompher», Marcelline Comlan, de la section Information publique de la Monusco.

«La paix est un long chemin que nous devons parcourir ensemble pas à pas dès aujourd’hui», a renchéri Alessandra Trabattoni, Chef de bureau de la Monusco, lisant le mot du Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon.

«Nous devons tout le monde apporter notre contribution pour assoir la paix dans notre district», a affirmé pour sa part l’administrateur du territoire, Bernard Bokalanganya.

L’occasion a été aussi propice pour les comédiens et musiciens de marteler à leurs manières sur la paix.

Source : http://radiookapi.net/actualite/2014/09/21/goma-sapprete-vivre-le-mega-concert-de-la-paix/

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook