ÉTHIOPIE : PREMIÈRE CENTRALE ÉNERGÉTIQUE AFRICAINE

L’Ethiopie se place comme la puissance énergétique montante en Afrique, avec la construction de la première centrale qui convertit les déchets en électricité.

Comme nous le savons, la gestion des déchets dans les pays d’Afrique est un problème majeur à l’origine de beaucoup de maladies, d’inondations et de pollutions.

L’Ethiopie y remédie et trouve une alternative à ce problème, en transformant sa plus grande décharge de déchets d’Addis-Abeba, en une nouvelle usine de valorisation énergétique des déchets. D’ailleurs, la décharge d’Addis-Abeba a été au cœur d’enjeux politiques, en raison des 114 personnes tuées par un immense éboulement d’ordures l’an dernier. Cette reconversion s’est faite grâce au projet Reppie Waste-To-Energy, qui a révolutionné les pratiques de gestion des déchets.

« Le projet Reppie n’est qu’un élément de la stratégie plus large de l’Éthiopie visant à lutter contre la pollution et à adopter l’énergie renouvelable dans tous les secteurs de l’économie. Nous espérons que Reppie servira de modèle pour d’autres pays de la région et du monde entier « , a affirmé Zerubabel Getachew, le représentant permanent de l’Ethiopie auprès des Nations Unies à Nairobi.

La conversion des déchets en électricité se produira par incinération. C’est la chaleur produite par l’incinération des déchets brûlés qui sera utilisée pour faire bouillir l’eau. La vapeur qui en émanera entrainera une turbine qui produira de l’électricité.

En plus de produire de l’électricité et de réduire la pollution, l’incinération des déchets permet d’économiser de l’espace et prévient de la libération de produits chimiques toxiques dans les eaux souterraines.

Les usines de valorisation de déchets sont émergentes en Europe, car environ 25% des déchets municipaux sont incinérés d’après L’entrepreneuriat. Il existe déjà 126 usines en France. Tout comme le partenariat entre l’usine d’Addis-Abeba et le gouvernement éthiopien, espérons que les villes d’Afrique puissent également mettre en place ce genre de projet innovant par la suite.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook