ÉTATS-UNIS : UNE POLICIÈRE ABAT UN NOIR SANS RAISON VALABLE

Aux États-Unis comme en France, les bavures policières envers les hommes de couleurs ne se font pas du tout rares. Même en restant chez soi, l’on peut être victime d’une bavure sans avoir de soucis avec qui que ce soit.

C’est ce qui est arrivé la semaine dernière à Dallas aux États-Unis précisément dans le Texas. Une policière blanche du nom d’Amber Guyger a fait feu sur son voisin, un homme noir âgé de 26 ans. La policière âgé de 30 ans a affirmé qu’elle s’est trompée d’appartement en rentrant chez elle et qu’elle est descendue dans l’appartement se trouvant au-dessus du sien et qui n’était pas fermé à clé.

C’est ainsi que, dans la pénombre elle a fait feu sur l’habitant des lieux, un homme de couleur du nom de Botham Shem Jean, originaire des Caraïbes et qui travaillait pour un cabinet d’expert-comptable. Pour elle, le noir était un intrus.

La policière a été libérée dimanche contre une caution de 300.000 dollars pendant que la famille de Botham Shem continue de pleurer la mort de leurs fils.

‘’ Mon fils ne se trouvait pas au mauvais endroit au mauvais moment. Il était dans son sanctuaire, chez lui. Il ne méritait pas ça’’ a déclaré la mère de la victime sur une chaîne de télévision américaine.

En entendant que l’enquête pour homicide involontaire confié à Texas Rangers par la police de Dallas n’évolue, on peut retenir que le crime de Botham Shem Jean a été d’habiter le même immeuble que la policière et de n’avoir pas fermé son appartement à clé.

Comme lui, plusieurs noirs innocents sont tombés sous les balles de la police américaine qui visiblement a une dent contre les hommes de couleur.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook