• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • ETATS-UNIS: DES NOTES DÉCLASSIFIÉES DU FBI QUI ÉCLABOUSSENT MARTIN LUTHER KING

ETATS-UNIS: DES NOTES DÉCLASSIFIÉES DU FBI QUI ÉCLABOUSSENT MARTIN LUTHER KING

Les archives nationales américaines viennent de déclassifier une série de 676 dossiers secrets sur l’assassinat du président John Kennedy en 1963. 20 pages d’un rapport du FBI y déclinent une facette méconnue du pasteur Martin Luther King, très connu pour son militantisme pacifique, son engagement pour les droits civiques des Noirs et ses discours enflammés. Selon ces notes du FBI rédigées moins d’un mois avant son assassinat en 1968, le pasteur était un marxiste dévoué et entretenait des mœurs dissolues.

L’article dépeint le Pasteur King sous un jour extrêmement négatif, en dépit de sa réception du prix Nobel de la paix et de sa contribution à l’adoption de la loi sur les droits civils quatre ans auparavant. Selon ce rapport, Dr King était entouré de conseillers ayant des liens étroits avec le Parti communiste des États-Unis. Ses déclarations ont toujours été soumises à l’approbation des sympathisants communistes. Son organisation, la Southern Christian Leadership Conference, a mis en place une «esquive fiscale» pour lever des fonds pour ses activités.

Malgré la réputation historique du Dr King en tant qu’orateur, le dossier du FBI prétend que d’autres conseillers ont dicté à M. King ses textes. « King est un penseur si lent qu’il n’est généralement pas prêt à faire des déclarations sans l’aide de quelqu’un », peut-on y lire.

Véritable réquisitoire contre le leader des droits civiques, ce rapport révèle dans ses deux dernières pages que Martin Luther King entretenait une liaison avec la reine du folk, la chanteuse Joan Baez, alors qu’il était marié et père de quatre enfants. Les agents du FBI évoquent aussi des orgies sexuelles auxquelles aurait participé le natif de Memphis qui fut récompensé du Prix Nobel de la Paix en 1964 un an après voir prononcé à Washington une phrase passée à la postérité « I have a dream ».

Pasteur baptiste afro-américain né à Atlanta en Géorgie le 15 janvier 1929, Martin Luther King demeure une icône dans la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté. Il y a-t-il une main cachée derrière ce rapport qui apparait à un moment où les tensions raciales sont de plus en plus visibles aux Etats-Unis depuis l’accession au pouvoir de Donald Trump ? La suite nous le dira certainement.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook