• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • États-Unis : Ancien bastion de la ségrégation raciale, la ville de Montgomery investit son premier maire noir

États-Unis : Ancien bastion de la ségrégation raciale, la ville de Montgomery investit son premier maire noir

La ville de Montgomery, capitale de l’État Alabama et ancien bastion de l’esclavage et de la ségrégation raciale, installée Steven Reed, son tout premier maire noir. Élu le 9 octobre dernier, cet afro-américain de 45 ans est entré en fonctions mardi.

Situons le contexte : la deuxième plus grande ville de l’état d’Alabama a été la première capitale de la confédération au début de la guerre de sécession, et de nombreuses rues et écoles portent encore des noms confédérés. Mais elle a également été le berceau du mouvement des droits civiques. En effet, c’est à Montgomery que Rosa Parks refusa de céder sa place dans le bus en 1955.

Cette même ville fut la destination de la marche de protestation de Selma qui fut violemment réprimée par la police et qui d’ailleurs conduisit à la loi sur les droits de vote. En 2018, le premier monument commémoratif du pays aux plus de 4 000 victimes de lynchages a été inauguré à Montgomery.

Steven Reed a prêté serment en tant que maire de cette ville du sud des États-Unis, lors d’une cérémonie ce mardi matin au Montgomery Performing Arts Center. À 45 ans, ce juge d’homologation a remporté le second tour des élections le 9 octobre pour remplacer Todd Strange, maire depuis 2009.

C’est un moment historique pour cette ville vieille de 200 ans, qui a une histoire raciale complexe. Reed a déclaré à CNN après sa victoire : « Nous avons été unis sur le message d’opportunité et sur la création d’un environnement dans lequel les gens peuvent vivre, apprendre et gagner de l’argent ».

Pour les 100 premiers jours de son mandat, Steven Reed a souhaité mettre l’accent sur l’éducation publique et la restauration de la confiance entre la police et la communauté. « Nous voulons que tout le monde sache qu’il s’agit d’un nouveau Montgomery », a déclaré Reed. « C’est un nouveau jour, et nous allons être une grande partie et un grand atout pour ce pays »

Annabella Kemayou

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook