IL ENSEIGNE AVEC LE BÉBÉ D’UN ÉTUDIANT DANS LES BRAS

Un professeur de mathématiques de 34 ans, qui enseigne à Morehouse College, université d’Atlanta, (État de Géorgie, États-Unis), s’est occupé du bébé d’un de ses étudiants pour que celui-ci puisse suivre le cours le vendredi 1er mars.

Wayne Hayer est allé en classe avec sa fille de cinq mois, Assata, car il n’avait pas de solution de garde, rapportent les médias américains CTV News.

L’enseignant, Nathan Alexander a non seulement reçu l’étudiant, mais lui a également proposé de s’occuper de la petite pour que le jeune père de famille puisse prendre des notes sereinement.

Confortablement installée dans un porte-bébé, l’enfant s’est retrouvé dans les bras du professeur, qui a poursuivi son cours le plus naturellement du monde.

Il a donc porté la petite fille pendant le cours de cinquante minutes, mais aussi pendant un quart d’heure supplémentaire, pendant qu’il répondait aux questions des étudiants, précise le site d’information américain Buzzfeed News. La scène a été immortalisée par des camarades de Wayne Hayer et la photo a fait le tour des réseaux sociaux : elle a été partagée près de 80 000 fois sur Twitter.

Wayne Hayer a expliqué à CTV News qu’en plus de ne pas avoir trouvé de gardienne, il voulait passer plus de temps avec sa fille : «  Je suis toujours absent, que ce soit pour le travail ou pour les études, alors ma femme est seule avec le bébé toute la journée, tous les jours.»

Interrogé par Buzzfeed News, l’enseignant, détaille : « Je n’ai pas d’enfant. J’avais peur qu’elle se mette à pleurer, mais tout s’est bien passé. Quand elle a commencé à s’endormir, j’ai dit à la classe : « Je suppose que je deviens ennuyeux. »

Nathan Alexander a également expliqué avoir remarqué que Wayne Hayer devait souvent partir plus tôt pour s’occuper de sa fille. Il y a deux semaines, le professeur lui a dit qu’il pouvait amener son bébé avec lui quand il le voulait. « Il a deux emplois, est étudiant à plein temps, participe à des programmes de leadership à l’école et est papa », confie-t-il à la chaîne CNN.

Dans un message publié sur Facebook, Firda Hayer, la mère de la petite Assata, a remercié le professeur pour sa « compassion et sa compréhension ».

 

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook