• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • DES ENFANTS MIGRANTS OBLIGÉS DE SE PROSTITUER POUR PASSER LA FRONTIÈRE FRANCO-ITALIENNE

DES ENFANTS MIGRANTS OBLIGÉS DE SE PROSTITUER POUR PASSER LA FRONTIÈRE FRANCO-ITALIENNE

Des migrants mineurs obligés de se prostituer pour passer de l’Italie à la France. Voilà le terrible constat dressé par l’ONG Save the Children Italia à la frontière transalpine. Ces mineurs, principalement issus des pays sub-sahariens, seraient forcés de recourir à la prostitution afin de payer des passeurs, qui réclament entre 50 et 150 euros pour avoir une chance de passer, et traverser la frontière. Sans argent, certains se prostitueraient aussi contre de la nourriture.

Le phénomène se serait particulièrement amplifié depuis le début de l’année, et touche notamment les jeunes filles.

« Ces migrants sont très jeunes et ils font partie, notamment les filles, d’un flux invisible de mineurs non-accompagnés en transit dans le nord de l’Italie. Ils tentent de passer la frontière franco-italienne pour rejoindre des parents dans le reste de l’Europe (surtout au Royaume-Uni, en Allemagne ou en France, NDLR) et ne bénéficient généralement pas d’un suivi suffisant pour voyager légalement, et donc en toute sécurité », rapporte Raffaela Milano, directrice des programmes de l’ONG pour l’Europe et l’Italie, citée par le quotidien britannique The Guardian (en anglais).

Selon l’ONG, plus de 1 900 filles auraient ainsi été exploitées sexuellement entre janvier 2017 et mars 2018. Parmi elles, la présence de 160 enfants est avérée. Les autres auraient soit atteint récemment l’âge de 18 ans, soit se feraient passer pour des adultes.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook