EMPLOI: BANQUIER AU CRÉDIT AGRICOLE, HOBBIE: FACHO

Fier de son coup médiatique de sa bande pendant le week-end, Romain Espino a continué sur les réseaux sociaux pour se faire un peu de buzz comme un adolescent ayant des troubles de puberté. Ça allait dans tous les sens sur son compte tweeter. Ceci rappelait l’histoire de ‘’Bangala gate’’ ayant enflammé la toile en Afrique de l’ouest. C’est loin d’être difficile de faire le lien entre le porte-parole du groupuscule dénommé génération identitaire et la petite Clara du bénin. Les deux agissent juste pour le buzz, mais malheureusement de manière irresponsable : pourvu que cela buzz.

Sur une photo publiée sur le réseau social tweeter par l’individu en question, on aperçoit un homme visiblement un migrant qui a dû faire demi-tour sous la pression du groupuscule de haineux. La photo était accompagnée d’un message qui se contredit ‘’ au revoir et ne revient plus ‘’.

Cette publication n’a pas laissé indiffèrent des hommes de raison.

‘’PLUSIEURS fachos tout fiers d’avoir fait rebrousser chemin à un individu SEUL ; de plus, le mec qui s’appelle ESPINO ne comprend pas qu’il a lui-même des ascendants immigrés ; enfin dire « au revoir » et « ne reviens plus » en même temps montre qu’il ne comprend même pas le français’’ déclare un internaute.

Certains vont plus loin comme celui-ci : ‘’Quand l’inhumanité rejoint la haine, ça donne des actes racistes. L’ombre d’Hitler et des jeunesses hitlériennes est à nos portes Hier les collabos dénonçaient les juifs, aujourd’hui c’est les migrants, et demain ce sera qui ?’ Tous ces pourris me dégoûtent’’.

Et pour montrer à la face du monde qu’il agit dans réfléchir, le dénommé Espino supprime la photo. Mais trop tard, plusieurs personnes avaient déjà capturé l’image de sa publication. Impossible de réparer l’erreur d’adolescence de l’individu qui avait également publié ceci : ‘’Si jamais les pros-migrants réussissent à me faire perdre mon travail, je vais pouvoir m’occuper de #DefendEurope à plein temps’’
Mais en réalité que peut un individu qui n’a pas le courage d’assumer une publication sur un réseau social ?
Si un porte-parole ne peut pas assumer des publications sur tweeter, comprenons que son groupe ne pourra jamais assumer le millième de leurs actes. Il urge que la France, pays des droit de l’homme prenne ses responsabilités face à ce groupuscule formé de haineux en crise d’adolescence.
Du coup, on se demande comment conseille cet adolescent en crédit agricole.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook