• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • Emmanuel Macron fêtera la Noel avec les troupes françaises en Côte d’Ivoire

Emmanuel Macron fêtera la Noel avec les troupes françaises en Côte d’Ivoire

En pleine période de tensions et de protestations sociales en France, le président Emmanuel Macron a choisi de célébrer les fêtes de fin d’années en Côte d’Ivoire, plus précisément les forces françaises en présence du 20 au 22 décembre.
En marge de cette visite, le président français rencontrera son homologue ivoirien Alassane Ouattara, et ils aborderont ensemble les questions de la sécurité régionale et de la lutte contre le terrorisme, avec la menace djihadiste venue du Sahel. Le partenariat en matière d’économie, de santé et de jeunesse entre les deux pays devrait également être au menu des échanges.

Après avoir célébré Noël avec les troupes françaises au Niger en 2017, puis avec celles présentes au Tchad en 2018, le président de la République, c’est au tour des Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI). Constituées d’une centaines d’hommes, elles représentent la deuxième base opérationnelle avancée en Afrique, avec celle de Djibouti. Elles ont pris le relais de l’opération Licorne, dont la mission s’était achevée en janvier 2015.
Cette visite intervient dans un contexte particulier et pour le moins tendu. L’élection présidentielle ivoirienne de 2020, dix ans après la crise post-électorale de 2010-2011 qui avait fait près de 3.000 morts.
Il n’y a toujours pas de certitude quant à la candidature du président actuel, Alassane Ouattara, 77 ans. Même s’il a plusieurs fois appelé au renouvellement de la classe politique ivoirienne, il n’exclut pas pour autant de se représenter lui-même en 2020, pour un troisième mandat, si ses rivaux historiques les ex-présidents Henri Konan Bédié, 85 ans, et Laurent Gbagbo, 74 ans, se représentaient eux-aussi.
En ce qui concerne le dernier cité, tout porte à croire que l’échéance électorale se fera sans lui, lui qui est sous le coup de restrictions de la CPI lui retirant la possibilité de se porter candidat à une quelconque échéance électorale à l’état actuel de la procédure.

 

AK

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video