EMMANUEL ADEBAYOR AVAIT SONGÉ AU SUICIDE

Le ballon d’or Africain 2008 semble s’épanouir dans son nouveau le club turc du İstanbul Başakşehir. A son actif, quatre buts inscrits en ce début de saison. Footballeur doué et talentueux, l’international Togolais a la particularité d’avoir joué pour de grands clubs européens tout au long de sa carrière tels que Monaco, Arsenal, Tottenham, le Real Madrid. Il a récemment avoué avoir songé au suicide, lors de son passage en Angleterre, alors qu’il traversait une situation familiale compliquée qui l’avait tenu éloigné des siens.

« Quand ta famille est contre toi et que tu travailles pour la faire sortir de la misère, c’est dur. J’ai toujours dit à mes petits frères qu’on se faisait manipuler par nos familles. Souvent, je change de numéro pour que ma famille ne me contacte pas. Ils n’appellent pas pour prendre des nouvelles, mais pour me demander de l’argent. C’était le cas après que je me suis pété les ischios à Tottenham : ils m’ont appelé pendant mon scan en me demandant si je pouvais payer l’école du petit. Demandez-moi des nouvelles de ma santé, d’abord ! »

La pression familiale fut telle que l’ancien attaquant des Spurs a expliqué en mai 2015 via son compte Facebook qu’un de ses frères le menaçait au couteau, et que sa famille pillait son argent. Un véritable soulagement pour l’attaquant, qui a enfin pu vider son sac. « Le foot, dans trois-quatre ans, c’est fini. En revanche, le nom de famille reste, ainsi que la personne. J’ai gardé ça pendant tellement d’années. Combien de fois j’ai eu l’idée de me suicider… Je suis dégoûté d’en être passé par là, mais je suis soulagé de l’avoir fait ».

Le Togolais s’est montré très préoccupé par la situation politique que connait son pays depuis plusieurs semaines et n’a pas manqué de donner son point de vue sur la question. « Si le président part, les gens qui n’ont pas de boulot en trouveront-ils plus facilement ? Pas sûr. On a l’exemple de la Libye avec Kadhafi. On a vu ce pays avec et sans lui. Les Libyens sont en train de regretter ! La diaspora togolaise de Paris qui parle des marches, prenez l’avion et allez au pays si vous voulez marcher ! », a poursuivi Adebayor, balayant du revers de la main toute supposée prise de position.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook