DUEL MILITAIRE CHINE-USA EN DJIBOUTI

Les États-Unis ont accusé les soldats chinois d’avoir utilisé des lasers qui auraient visé la base militaire américaine. Le pentagone a fait comprendre que dix incidents se sont produits ces dernières semaines à cause de ces lasers ce qui a entrainé des blessures oculaires au niveau de certains de ses soldats.

 Ce sont des incidents très graves, à la suite desquels deux blessures mineures ont été infligées. Ces activités constituent une réelle menace pour nos pilotes. Nous prenons cette question très au sérieux 

a déclaré jeudi la porte-parole du Pentagone Dana White.

Le gouvernement américain a en effet porté plainte contre la chine. Dans son réquisitoire, le Pentagone dresse un lien étroit entre l’utilisation de cette technologie et la détérioration de l‘état de santé de ses soldats.

Ce vendredi, la chine a fait comprendre que les accusations américaines sont gratuites et ne correspondent à aucune vérité. 

Les personnes concernées côté américain devraient veiller à la véracité de leurs propos et ne pas émettre de conjectures et d’accusations arbitraires

a affirmé Pékin par le biais du porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois Hua Chunying.

La base militaire chinoise de Djibouti a été inaugurée le 1er août 2017. Elle est la première base militaire chinoise permanente à l’étranger. Avant l’installation de la base militaire chinoise, les États-Unis avaient déjà une base militaire sur le territoire djiboutien avec environs 5000 soldats. Au total cinq base militaire étrangère existe en Djibouti.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook