D’OÙ NOUS VIENT LE MOT AFRIQUE?‎

Le continent noir a de multiples appellations, mais la plus connu à ce jour est assurément « Afrique », et pourtant en creusant un tout petit peu, on se rend compte que ce nom attribué à tout notre espace continental n’y trouve, n’y a aucune racine.

Ce nom Afrique, le continent noir le doit à un des rois arabes du Yemen, qui portait le nom « Ifriqos bin Qais bin Saifi », à en croire Ibn Khaldoun, célèbre historien arabe. ‎ Ce roi s’étant emparer des terres du Nord (Magreb, etc.), avait baptisé celles-ci « IFRIQIYA » (Africa). Dans son livre cosmographia de affrica, Léon l’Africain livre une histoire similaire. Pour l’explorateur, l’Afrique tient son nom du roi Sabéen Malek-Afriki qui avait pris possession des terres du Nord.

Avant cette invasion, l’Afrique avait plusieurs appellations faisant plus référence a des régions qu’a l’ensemble continental. Toutefois, pour les grecs « Lybie » désignait cet ensemble et éthiopiens (visages brûlés), faisait références aux populations du continent. À côté, nous avions le mot « AlKabulan » (Celui qui sait recevoir) employé par les Arabes pour désigner le continent. ‎

Mais s’il y a de bonnes raisons que ces noms précédemment cités ne sont peut-être pas d’origines africaines, dans le livre de la genèse en son chapitre 10, pour faire référence à l’Afrique, le mot « kam » est employé, ce dernier, diminutif de « kama » lui semble être clairement issu d’Afrique. En effet, celle-ci trouve de multiples attaches dans les langues africaines. Ainsi pour exemple, en Wolof (kem), Mossi (kim), Mandjakou (Kematou), le terme renvoi à « bruler », alors qu’en Copte (kama) et en Vaï (kempou) il désigne noir, en Mbochi (ikama), ou en Bambara (kami) il signifie noirci. Autant de référence dans des dialectes africains qui font clairement référence au « Noir ».

De plus, il faut dire que dans l’Égypte antique, peuplée par des noirs, n’en déplaise à certains, les Égyptiens eux même se désignaient par KaMtou (noirs). Nous sommes là quelques 3400 ans avant J.C. Et lorsqu’il était besoin de désigner leurs terres et le continent, ils optaient pour les mots KaMi ou KeMet. D’ailleurs sur la stèle de Paraida, au Brésil, l’on peut voir l’inscription « KaM », celle-ci désigne notre terre, notre continent et elle est datée du 10 e sciecle avant J-C.

Autant de référence, autant d’éléments qui permettent clairement de dire que le terme « Afrique » est impropre pour désigner notre terre Kama. ‎

NegroNews‎‎
Source: Afrikhepri.org

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook