DONALD TRUMP REÇOIT DEUX LYCÉENNES DE CHIBOK

Le Président américain Donald Trump a accueilli à la maison blanche deux des filles de Chibok, kidnappées par des islamistes de Boko Haram en 2014. Une image diffusée sur le compte officiel authentifié de la Maison Blanche confirme la rencontre entre les deux jeunes filles – identifiées comme Joy Bishara et Lydia Pogu – le président américain Donald Trump, sa fille Ivanka et d’autres membres de la présidence américaine. Aucun détail de leur rencontre avec Trump n’a été divulgué.

Ce que l’on sait par contre sur les deux jeunes filles, c’est qu’elles font partie de la première vague des 50 jeunes filles qui ont été libérées dès les premiers jours du kidnapping de Boko Haram. Parrainée par la campagne Jubilée, un groupe des droits de l’homme en Virginie, les deux rescapés ont obtenu leur diplôme de l’Académie chrétienne Canyonville en Oregon en février 2017. Un compte GoFundme a été ouvert pour recueillir des fonds pour poursuivre leurs études universitaires à l’Université du Sud-Est en Floride.

En dépit des efforts du gouvernement nigérian et des organisations non-gouvernementales, de nombreuses filles restent encore sous la captivité de la secte islamique Boko Haram.
Récemment, 82 filles ont de nouveau été libérées, sous la médiation de la Croix-Rouge internationale, par Boko Haram qui demandait en échange la libération de ses combattants incarcérés.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook