• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • QUAND DONALD TRUMP ÉLIMINAIT LES CANDIDATES NOIRES DE MISS UNIVERS

QUAND DONALD TRUMP ÉLIMINAIT LES CANDIDATES NOIRES DE MISS UNIVERS

Un nouvel extrait du livre à venir  Roulette russe: l’histoire intérieure de la guerre de Poutine sur l’Amérique et l’élection de Donald Trump indique que le président Donald Trump opposait son veto aux candidates de couleur du concours de beauté Miss Univers

L’extrait, publié jeudi chez Mother Jones détaille le voyage de Trump en Russie en 2013 pour le concours de beauté Miss Univers. Alors que l’extrait se concentre principalement sur les interactions commerciales de Trump en Russie, il décrit également le style de gestion qu’il aurait utilisé dans ses concours. Le livre, qui parait aujourd’hui dans les librairies est co-écrit par Michael Isikoff, le correspondant d’investigation en chef de Yahoo News, et David Corn, le chef de bureau de Mother Jones à Washington.

Selon les recherches d’Isikoff et de Corn, Trump a toujours eu le dernier mot sur les gagnantes du concours. Les auteurs disent que Trump a souvent opposé son veto aux concurrentes noires quand il pensait qu’il y en avait trop.

Un jour ou deux avant le concours Miss Univers 2013, Trump aurait passé en revue les candidates et a choisi celles qui souhaité dans le carré le finale.

« En bref, aucune femme n’était finaliste, si Trump ne l’avait pas décidé lui-même », écrivent Isikoff et Corn.

Selon un membre du personnel, Trump « écartait les finalistes» que les juges avaient choisi et les remplaçait par celles qu’il préférait. Les participantes qu’il avait tendance à écarter, a déclaré le membre du personnel, étaient des femmes de couleur:

« S’il y avait trop de femmes de couleur, il apporterait des changements », a noté plus tard un membre du personnel de Miss Univers. Un autre membre de l’équipe de Miss Univers s’est souvenu: «Il pensait souvent qu’une femme était trop ethnique ou trop brune. Il avait un type particulier de femme qui pour lui était le « profil gagnant ». Il y avait Olivia Culpo, Dayanara Torres [la gagnante de 1993], et, sans surprise, des femmes d’Europe de l’Est. « , selon ce membre du personnel, Trump avait écarté une femme » qui avait rejeté ses avances « .

Un employé de Miss Univers a dit à Isikoff et Corn que si Trump n’aimait pas des candidates  « parce qu’elle semblaient trop ethnique », il pouvait parfois être persuadé en « lui disant qu’elle était une princesse et mariée à un joueur de football ».

Plusieurs anciens candidates de Miss Univers ont accusé Trump d’entrer dans les vestiaires à l’improviste. L’ex-Miss Univers Alicia Machado a dit en 2016 que Trump l’avait un jour surnommée  « Miss Piggy », « Miss Femme de Ménage » et « Machine à manger »

En 2016, l’ancienne gagnante de Miss Teen USA Kamie Crawford a déclaré qu’elle avait été avertie que « Trump n’aimait pas les Noirs ». Elle a dit qu’elle avait vu Trump tourner le dos à une candidate noire de Miss Univers qui répétait sur scène, qu’il allait vomir rien qu’en la regardant.

Trump a un historique de remarques et d’actions racistes , y compris le refus de condamner les suprématistes blancs qui ont fait campagne pour lui et qualifiant  les immigrés mexicains de «criminels» et de «violeurs».  Le président a également été accusé d’inconduite sexuelle allant du harcèlement à l’agression et le viol, par 21 femmes.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook