DJIBRIL CISSÉ CHEZ LE JUGE D’INSTRUCTION

Selon nos confrères de La Provence, Djibril Cissé a rendez-vous lundi chez le juge d’instruction du tribunal de grande instance de Versailles. L’ancien Auxerrois est entendu dans le cadre de l’affaire de chantage à la sextape de Mathieu Valbuena. L’occasion d’en savoir davantage sur son rôle dans cette histoire qui continue de durer.

Un nouvel épisode et sûrement pas le dernier. À en croire les informations de nos confrères, le natif d’Arles sera alors confronté aux deux cerveaux présumés : Axel Angot, l’assistant et ami du milieu de terrain offensif de l’OL, qui avait mis la main sur la vidéo, et Mustapha Zouaoui, qui aurait, de son côté, tenu le rôle du maître chanteur.

Il s’agit de connaître le rôle exact de Cissé qui a eu des contacts téléphoniques avec Mathieu Valbuena au sujet de l’existence de cette désormais fameuse sextape, mais le Lyonnais les a considérés comme plutôt bienveillants. Victime de faits similaires en 2008, le joueur formé à l’AJA semble en effet avoir été le premier à avertir son ancien coéquipier de l’existence de cette vidéo. Toujours selon La Provence, Djibril Cissé a effectivement reçu celle-ci via l’application Whatsapp, mais cette dernière n’a visiblement jamais été réexpédiée.

Dans une interview donnée au « onze mondial », la victime avait affirmé que Cissé l’avait contacté, d’une manière « bienveillante » à ce propos. Une confrontation avait été organisée entre eux ensuite : elle serait restée « cordiale ». Pour l’heure, Valbuena n’a en revanche pas été mis face à Karim Benzema, lui aussi accusé de complicité. Dans le même entretien, le footballeur a exprimé ses regrets concernant la plainte, assurant que s’il avait su que Benzema était impliqué, il ne l’aurait fait, pour ne pas « créer des embrouilles pour rien. »
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video