LE DISCOURS HALLUCINANT DE MACRON AU BURKINA FASO

En visite au Burkina Faso, Emmanuel Macron a prononcé ce mardi un discours devant 800 étudiants de l’université de Ouagadougou. Ce discours a déclenché de vives réactions auprès des étudiants présents mais également sur les réseaux sociaux. Si certains se disent indignés et trouvent ce discours insultant et d’autres y voient un message pour inciter la jeunesse africaine à se prendre en main.

Alors que la rencontre avait plutôt bien commencé, Emmanuel Macron a fait un trait d’humour qui n’a pas été du goût du président burkinabé qui a immédiatement quitté la salle suite à sa remarque.

« Vous me parlez comme si [la France] était encore une puissance coloniale. Mais moi je ne veux pas m’occuper de l’électricité dans les universités au Burkina Faso. C’est le travail du président [burkinabé] ! », lance Emmanuel Macron. Le président burkinabé décide alors de quitter la salle. « Du coup il s’en va… Reste là !. Il est parti réparer la climatisation », a-t-il répondu.

Le président Macron a également abordé le sujet de la vente de migrants africains en Libye. Pour ce dernier, la France n’est en aucun cas responsable de cette affaire. « Je ne sous-traite rien. Qui sont les trafiquants ? Ce sont les Africains, mon ami ! Et nous les combattons avec vigueur ! Il faut une politique de développement pour éradiquer ces trafiquants. », a-t-il déclaré.

Concernant le franc CFA, Emmanuel Macron a indiqué que cette monnaie nécessitait quelques ajustements. « Le franc CFA n’a plus le bon périmètre (notamment avec la présence du Nigeria). Mais je sais que ça donne de la stabilité monétaire. Il ne faut pas avoir une approche bêtement anti-impérialiste », a-t-il expliqué devant les étudiants. Il s’est dit « favorable à ce qu’on en change le périmètre et peut-être même le nom » et toujours sur un ton « humoristique », il a ajouté « Si le président Kaboré veut sortir de la zone franc, il peut le faire quand il veut ! (…) Dès qu’il aura fini de réparer la climatisation… ».

Ces différents remarques du président français ont pas mal fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux, en voici quelques exemples :

Une chose est ce discours n’a pas fini de faire réagir pour certains le président français a frôlé incidence diplomatique.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook