• Accueil
  • >
  • TIC
  • >
  • LE DIGITAL S’INSTALLE DANS LES BANQUES COMMERCIALES CONGOLAISES

LE DIGITAL S’INSTALLE DANS LES BANQUES COMMERCIALES CONGOLAISES

  • Par Koudhya Gaye
  • 1 Année
  • TIC

Plusieurs banques commerciales congolaises se positionnent dans le digital. Selon le rapport annuel 2017 de l’institution financière portée vers la banque digitale Rawbank, « La transition vers une automatisation est l’une des ambitions de la banque et elle y consacre, en plus des innovations, des programmes de formation spécifiques à destination de ses collaborateurs qui sont fortement axés sur la digitalisation dans le secteur bancaire ». Toujours selon le rapport « dans ce monde en constante évolution, la transformation digitale s’inscrit comme notre virage stratégique vers l’autonomisation et la modernisation de nos services en plaçant les intérêts de nos clients au premier plan de tout ce que nous entreprenons».

Quant au rapport annuel 2017 de la BCDC qui a été présenté au public en novembre 2018, à la Banque commerciale du Congo (BCDC), la banque digitale est au cœur de la stratégie de développement « L’e-banking, la banque digitale, la monétique, les nouveaux instruments de paiement, les nouveaux acteurs que sont les télécoms… Nous devons relever ces défis technologiques. Il est fondamental, dans ce contexte mondialisé hautement concurrentiel, de porter notre regard à cinq ou dix ans et de nous poser la question de notre offre bancaire à ces horizons». La BCDC projette d’investir massivement dans les NTIC pour digitaliser ses produits. « Pour pouvoir relever le défi technologique, nous devrons investir massivement et sur le long terme. Cela nécessite d’avoir des reins financiers solides et des partenaires fiables».

Les banques commerciales congolaises se sont positionnées sur ce créneau en digitalisant progressivement leur service. En scrutant les stratégies et perspectives de développement des banques congolaises, l’on se rend vite compte qu’elles ambitionnent toutes de cheminer vers la banque digitale. L’enjeu est de se développer rapidement et de gagner des parts de marché dans le secteur. Ecobank, Equity Bank Congo, TMB et d’autres banques commerciales congolaises ont développé aussi des solutions digitales pour maximiser l’apport des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

40 % des Africains préfèrent utiliser les canaux numériques pour leurs transactions. La République démocratique du Congo n’a pas encore de banque 100 % digitale, mais les banques commerciales congolaises rivalisent d’innovations pour digitaliser leurs produits et services financiers. Dans 4 pays ayant un marché bancaire développé, l’Afrique du Sud, le Nigeria, le Kenya et l’Angola, la proportion de personnes préférant les canaux digitaux est nettement supérieure à celle favorisant les agences. Le digital est donc indispensable pour assurer le lien entre les banques et leurs clients d’autant plus qu’en Afrique, il existe un très faible nombre d’agences : on en trouve 5 pour 100 000 habitants, contre 13 dans les pays émergents d’Asie.

KHOUDIA GAYE

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video