• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Diabétique, cet ex-basketteur devenu pâtissier propose des gâteaux allégés en sucre

Diabétique, cet ex-basketteur devenu pâtissier propose des gâteaux allégés en sucre

Il est diabétique, mais refusant de baisser les bras, il change son destin en créant des viennoiseries à indice glycémique (IG) bas. El Hadj Diop est un ancien basketteur français d’origine sénégalaise. Il a joué au basket dans plusieurs clubs de France. Mais maintenant âgé de 38 ans et grand amoureux de la pâtisserie, il a voulu se lancer dans le secteur en proposant des gâteaux qui conviennent aux personnes souffrant de la même maladie que lui.

‘’Pâtisseries pour diabétiques’’

Dans la commune française du Mans, El Hadj Diop est un exemple de reconversion réussie. Ancien basketteur, son plus haut niveau a été en nationale 2 à St-Martin en Isère puis à Ajaccio  en Corse entre 2001 et 2006. Il a ensuite évolué en nationale 3 en Sarthe de 2007 à 2009. Il a plus tard été vendeur dans un magasin spécialisé dans le sport, plus particulièrement le basket-ball.

Récemment, il s’est consacré à la pâtisserie en devenant le patron du ‘’Destin du Gourmand’’ dans la ville du Mans. Souffrant d’un diabète de type 2, l’ex-basketteur s’est reconverti et propose des tartes, des macarons et pleins d’autres produits qu’on trouve dans la plupart des salons de thé. Sa particularité, c’est que ses gâteaux à lui ne font pas monter le taux de glycémie et sont bons pour la santé. « J’ai fait plusieurs recherches et je travaille avec un sucre liquide qui est fabriqué par une société du Gard. C’est très intéressant, car il a un fort pouvoir sucrant, et ce, en dépit de son IG bas » explique-t-il.

« J’ai toujours voulu faire de la pâtisserie »

Et les clients qui se succèdent dans la boutique de l’ex basketteur suggèrent d’y faire un tour pour les goûter. Il propose des délices qui régalent tout le monde que se soient les diabétiques, passionnés de cuisine, et même les biens portants. Malgré la baisse d’affluence en ce mois d’aout, ‘’le Destin du Gourmand’’ ne manque pas de clientèle.

Ouvert au mois de juin, le salon de thé a déjà fidélisé bon nombre de personnes qui ont découvert l’endroit grâce au bouche à oreille. Cette situation ne déplaît pas au tenant des lieux qui dit avoir une passion pour la pâtisserie depuis son enfance. « J’ai toujours voulu faire de la pâtisserie, et je me suis décidé à faire une formation à l’École Internationale de Savoir Faire Français où j’ai eu un CAP pâtissier » souligne-t-il.

C’est une affaire qui marche pour le mieux et a son petit succès. Grace à sa créativité pâtissière, El Hadj Diop peut vendre à lui seul jusqu’à 150 pièces de viennoiseries par jour du mardi au dimanche. Il envisage même de recruter une apprentie pâtissière pour le seconder dans sa tâche. Il souhaiterait plus tard développer son concept de gâteaux dans plusieurs autres boutiques.

Harris Djiro

 

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook