DEUX MIGRANTS RETROUVÉS CACHÉS DANS DES MATELAS

Deux adolescents ont été retrouvés cachés dans des matelas sur le toit d’une camionnette à Melilla, ville situé à la frontière entre le Maroc et l’Espagne.

Leur but, rejoindre l’Espagne qui est désormais la première porte d’entrée des migrants en Europe.

La camionnette ont été repérées par des membres de la Guardia Civil espagnole qui ont trouvé le véhicule suspect et leur pressentiment n’était pas fausse car à l’intérieur de chaque  matelas s’y trouvais une personne couchée soigneusement attendant d’être sur le sol Espagnol.

Les gardes-frontières, convaincus que les couchages étaient suspects, ont découpé la toile du premier matelas au couteau. À l’intérieur, un adolescent visage hagard  et regard ébloui par la lumière. Même découverte sur le deuxième couchage.

Un procédé simple à la fois plein de risques

Les deux migrants étaient cachés dans des matelas qui avaient été recousus pour augmenter les chances de succès de l’opération. La mousse a été retirée pour qu’un être humain puisse s’allonger; sains et saufs puis les deux petits matelas avaient ensuite été attachés sur le toit d’une petite camionnette pour traverser la frontière.

Découvert, le conducteur a quant à lui pris la fuite. Ces adolescents étaient prêts à tout risquer pour rejoindre l’Espagne.

En janvier 2017, les mêmes gardes civils avaient retrouvé un Guinéen dans une valise, lui aussi rêvait d’Espagne. Même tentative, pour un homme dissimulé dans le tableau de bord d’une voiture.

 

Opri Avérroèse Kalet

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook