• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • DEUX HOMMES NOIRS SONT LIBÉRÉS APRÈS QUE LEUR VICTIME AIT AVOUÉ AVOIR MENTI

DEUX HOMMES NOIRS SONT LIBÉRÉS APRÈS QUE LEUR VICTIME AIT AVOUÉ AVOIR MENTI

Deux hommes noirs disculpés après que la présumée victime d’un viol en 1991 ait avoué avoir menti.

Le procureur de la république de Manhattan a annoncé lundi 8 mai 2018,la disculpation de deux hommes injustement incarcérés pour viol.

Les condamnations de Gregory Counts et Van Dyke Perry, accusé d’avoir kidnappé et violé une femme en 1991, seront annulées selon NBC News. Ils avaient respectivement 19 et 21 ans à l’époque des faits.

D’après le New-York Post, les deux hommes ont été jugés en 1992 et condamnés en même temps qu’un troisième homme. Plusieurs années plus tard, les choses ont pris une autre tournure quand l’Innocence Project a ré-ouvert l’affaire en 2017, procédant à des tests ADN dont les résultats prouvèrent l’innocentant des deux hommes.

De plus, la femme à l’origine de l’affaire a avoué en avril avoir menti. Perry et Counts ont été condamnés uniquement d’après son témoignage. Cyrus R. Vance, le procureur de Manhattan, a déclaré à propos de cette dernière « Elle a avoué avoir tout inventé ».

Le juge Mark Dwyer a dit à Counts et Perry avant de clôturer leurs affaires à la Court Suprême de Manhattan « Nous ne pourrons jamais rien faire pour compenser ce que vous avez enduré ».

Perry avait obtenu la liberté conditionnelle en 2001, tandis que Counts ne l’avait obtenu qu’en août dernier, comme le note The Post. « J’ai été emprisonné pendant 27 ans pour un crime que je n’ai pas commis », a déclaré Count.

En ce qui concerne les répercussions, le procureur a déclaré que le délai de prescription avait expiré, et qu’il n’était pas en mesure de poursuivre en justice la femme et son petit-ami – qui avait joué un rôle dans les accusations – pour fausse déclaration.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook