• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • DES PLATS AFRICAINS CONCOCTER ET LIVRER EN FRANCE PAR UNE GABONAISE

DES PLATS AFRICAINS CONCOCTER ET LIVRER EN FRANCE PAR UNE GABONAISE

Fondatrice de « Chef à domicile et traiteur » une structure spécialisée dans la cuisine d’Afrique et qui promeut les différentes recettes africaines, Anto Cocagne est une jeune gabonaise qui exerce sa passion en France depuis 2014.

Partie du Gabon après l’obtention de son BAC afin de poursuivre ses études supérieures avec 3 autres amies, elle est aujourd’hui citée parmi les meilleurs chefs qui font la fierté du Gabon à l’étranger.
Pour y arriver, Chef Anto a dû passer un moment de désillusion après l’obtention de son diplôme de restauration en France. Même les plus grandes écoles de références où elle a pourtant passé du temps n’ont pas aidé une fois rentrée au Gabon au terme de ses études.

Son parcours n’a pas pour étant été facile.
C’est en 2010, qu’elle obtient son diplôme en restauration et c’est plein de vie et d’espoir qu’elle décide de rentrer à la maison pour y vivre et bosser. Ses atouts ?

Dans son portefeuille, un parcours d’avec les grands noms de l’hôtellerie en France, Potel et Chabot, Le Souleais, Fauchon. Une très bonne connaissance des épices du terroir.

Malheureusement, elle tombe des nues quand malgré toutes ces références et ses qualifications, elle est refusée à un post qui est attribué à un expatrié lors d’un entretien pour un grand hôtel à Libreville.
Les prétextes avancés sont ahurissants pour elle. Entre le fait d’être « trop diplômée » ou encore « le profil est plus adéquat pour les hommes » Chef Anto en a beaucoup souffert. Les difficultés étaient énormes à surmonter. Une pilule amère qu’elle digérera au bout de 4 ans.
4 ans à broyer du noir avant de reprendre sa destinée en revenant en France malgré les incompréhensions de sa famille.
Elle crée donc sa structure qui est spécialisée dans la cuisine à domicile et le traiteur pour différentes manifestations. Elle, aujourd’hui se sent épanouie dans son choix. La clientèle devient exigeante et sollicite déjà qu’elle ouvre des restaurants au Gabon, mais pour le moment, elle reste sur sa formule de préparer et livrer les plats africains à Paris.

Malgré la frustration que son diplôme n’ait pas eu, la saveur requise au Gabon a ses débuts, elle reste toujours très attachée à sa patrie. Les drapeaux du Gabon et de France sont toujours greffés sur sa blouse afin de la booster au quotidien afin de ne jamais baisser les bras.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook