LES DERNIÈRES RÉVÉLATIONS SUR L’AVC D’ALI BONGO

Les questions sur l’état de santé de leur président agitent les Gabonais depuis près de deux semaines. Dans ce petit Etat pétrolier d’Afrique centrale, ceux qui savent en disent le moins possible, observent une omerta de circonstance, pendant que tous les autres spéculent. Mais le journal français « Le Monde » vient de révéler des choses qui jusque là ne sont pas connues du grand public.
 
Mais où est donc passé Ali Bongo? Les autorités gabonaises l’affirment: le président gabonais est fatigué et se repose sur conseil des docteurs saoudiens. Mais il semblerait que cela soit plus grave que cela. L’information que LNT relayait il y a quelques jours a été confirmée par une source anonyme au site français Le monde: « Il a été opéré pour nettoyer le saignement et maintenu en coma artificiel. Pour l’instant, on attend » a affirmé la source anonyme au site français.
 
D’après le Monde, un triumvirat composé du demi-frère d’Ali Bongo, Frédéric Bongo (directeur général des services spéciaux), du directeur du cabinet présidentiel, Brice Laccruche Alihanga et de Mme Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle, aurait été mis en place pour prendre les grandes décisions dans le pays. Pour l’heure pas de confirmation officielle de la part du gouvernement ni du porte-parole de M. Ali Bongo. Un flou total persiste donc sur cette affaire.
 
Dans ce contexte d’incertitudes, après des mois de mutisme, Jean Ping, le principal opposant du pays, est réapparu publiquement samedi pour « un discours à la nation », dans lequel il invite ses compatriotes au « rassemblement ». « Il y a des moments, dans la vie d’un pays, où tous les enfants d’une même nation doivent transcender leurs clivages », a martelé celui qui se considère toujours comme « le président élu » par les Gabonais, sans évoquer un instant la santé d’Ali Bongo.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook