DÉCOUVERTE D’UNE CACHE D’ARMES AU CAMEROUN

Au Cameroun, les forces de police ont mis la main sur des armes à feu semi-automatiques et artisanales ainsi que des tubes conteneurs à charge explosive. Ces armes appartiendraient à un mouvement sécessionniste de la partie anglophone camerounaise, dont Ndassi Alfred Nguia semble en être là tête pensante. ‎

Pour les enquêteurs, l’attentat déjoué à Bamenda en mai 2015, est à mettre au crédit de ce même Ndassi Alfred Nguia. Ce dernier a d’ailleurs été interpellé en compagnie de 4 autres personnes à quelques kilometres de Bamenda. À son domicile, tout un arsenal.

Une situation qui laisse d’ores et déjà présager d’une situation qui sera sans aucun doute tendu durant les élections de 2018. Le pays qui connaît une relative situation d’accalmie fera certainement face à quelques tensions, émanant notamment des sécessionnistes, qui entendront faire face à Paul Biya. Ce dernier ne laissant planer aucun doute quand à son désir de se voir maintenir à la tête du pays.

De plus cette découverte va sans doute relancer le débat quand à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Il est évident que ce qui militent pour que la compétition soit retiré au pays, utiliseront désormais l’argument d’un climat d’insécurité interne.

NegroNews ‎‎

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook